• Trouvé sur P>interest.com

    Trouvé sur P>interest.com

    Trouvé sur Pinterest.com

    Trouvé sur Pinterest.com


    votre commentaire
  • Afficher l’image source  

     

     
     

    Mots français en phase terminale, par Jean d'Ormesson
    Le siècle qui vient risque de leur être fatal..


    Conservez-les, un jour viendra où on ne les trouvera plus dans aucun dictionnaire, si ce n'est de vieux français.

     Inculpation
     A été expurgé du Code Pénal au profit de "mise en examen", cela afin d'éviter une infamante présomption de culpabilité.
    - Être "en examen" ne présage pas du résultat de l' examen.
    - Aujourd'hui quand quelqu'un est mis en examen, on doit toujours insister sur le fait que cela ne préjuge pas de sa culpabilité.
    - Comme du temps où il aurait été "inculpé".


    Instituteur
    - Longtemps remplacé par "Maître d'école".
    - Il tend à disparaître par sa dissolution dans le concept fourre-tout de l'enseignement, au bénéfice de "Professeur des écoles".

    Maîtresse
    - Ne pas assimiler à la version féminine d'instituteur !
    - Ce serait une "professeure des écoles". Les maris n'ont plus de maîtresse mais une "amie".
    - Les épouses conservent parfois l'amant, mais seulement à cause de la connotation romantique : les moins romantiques n' ont qu' un ami aussi.

     Morale
    - A force d'être inemployée a disparu. Ne demeure que "ordre moral", mais attention : connoté de « fascisme »
    - Toutefois personne ne se réclame du "désordre moral". La morale n'est plus enseignée, elle est remplacée par "éducation à la citoyenneté"

    Mourant
    - Il n'y a plus de mourant mais des malades en "phase terminale".
    - Afin d'éviter une regrettable confusion ne dites pas à votre fils qu'il est en terminale mais qu'il va passer son bac !
    - Pour désigner un mort doit-on parler d'un individu "en phase terminée" ?

     Patriote
    - Totalement absent du vocabulaire politique et civique.
    - Désigne aussi un bon citoyen américain et un missile américain.

     Pauvre
    N'existe plus. c'est un "défavorisé", un "plus défavorisé", un "exclu", un "S.D.F." à la rigueur un "laissé pour compte".
    - Dans les années 80, il subsistait uniquement dans l'appellation "nouveau pauvre"; ce fut le chant du cygne.

     Province
    - Dire "en RÉGION". On ne dit plus du "provincial" mais du "RÉGIONAL".

     Race
    - A été abolie au profit "d'appartenance ethnique". Sinon, vous êtes raciste, fasciste, nauséabond,
    - On peut néanmoins dire "black" en anglais et en banlieue.

    Servante / Bonne
    - Se trouve dans les romans du XIX° siècle.
    - Aujourd'hui c'est une "employée de maison".
    - Quand elle s'occupe de vieux - pardon de "personnes âgées" - elle devient "auxiliaire de vie".

    Séquestré
    - Aucun cadre, aucun chef d'entreprise n'est séquestré, il est "retenu contre son gré".

    Vandale
    - A laissé place à "jeunes en colère" voire à "paysans en colère".
    - L'ampleur des dégâts distingue les vandales des autres.

    Vol
    - Terme réserve aux gagne-petit et aux obscurs.
    - Pour les politiques on parlera "d'enrichissement personnel".
    - Ce qui est condamné unanimement par les collègues contrairement à l'enrichissement impersonnel, qui, lui, ne bénéficie qu'au parti...
    - Mérite la compréhension, ce que les juges n' ont pas encore compris .


    Voyou
    - En voie d'extinction.. On ne connaît que des individus "bien connus des services de police", des "récidivistes", « des multi délinquants ».

    Jean d'Ormesson

     

     

     
     
     

     


    votre commentaire
  •  J'aurais pu ... 

     

    J’aurais pu devenir riche si j’avais choisi l’or plutôt que mes amitiés.

    J’aurais pu être célèbre si j’avais cherché la renommée pendant les heures où je m’appliquais à jouer.

    Et me voici, assis à l’extrémité de ma vie, jetant un coup d’œil derrière moi pour voir tout ce que j’ai fait avec ces jours et ces années qui étaient miens et tout ce qui m’est arrivé.

    Je n’ai pas vraiment de fortune à léguer à ceux qui porteront mon nom. Et je n’ai rien fait qui soit susceptible de m’assurer une place sur les registres de la renommée. Mais j’ai adoré le ciel et ses grands espaces bleus; j’ai vécu avec les arbres et les oiseaux; j’ai dédaigné l’or et l’argent pour partager des plaisirs comme ceux-là.

    J’ai donné mon temps aux enfants qui sont venus; nous avons joué ensemble bruyamment. Et je n’échangerais pas les heures heureuses passées avec eux pour tout l’argent que j’aurais pu faire.

    J’ai choisi d’être connu et aimé par quelques personnes, et j’ai fait la sourde oreille aux applaudissements des hommes; et je referais les mêmes choix si la chance m’était donnée de revivre ma vie.

    J’ai vécu avec mes amis et j’ai partagé leurs joies, connu leurs peines avec toutes leurs larmes; j’ai fait une belle récolte avec les quelques arpents de ma vie, même si certains prétendent que j’ai gaspillé mon temps.

    J’ai été à même de bien profiter de mes belles choses, et je crois avoir ainsi rempli ma vie de mon mieux. Et au crépuscule de ma vie, je ne regrette pas tout l’or que j’aurais pu posséder.


     
    source: http://legrenierdebibiane.com/Voeux/grparents/texte1.htm

     


    votre commentaire
  • Un partage de Lydia

    Télécharger « Lydia Dans_la_nuit_croire_a_la_lumiere_apex.ppsx »


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique