• 1er Mars, en Roumanie Martisor

    Le Martisor, 

    une des traditions roumaines les plus représentatives

    Le Martisor, qui est l'une des traditions roumaines les plus représentatives, célèbre l'arrivée du printemps. Il est formé d'un cordonnet rouge (symbolisant l'hiver) et blanc (symbolisant le printemps) auquel est rattaché un autre symbole de la chance: un trèfle à quatre feuilles, un fer à cheval, un vannier ou un cœur.

    Le 1er mars, les hommes offrent aux jeunes filles et femmes proches ou appréciées des "martisoare" (pluriel de martisor), dont on dit qu'ils ont un rôle protecteur, apportant le bonheur et la chance. En Bucovine, ce sont les femmes qui offrent des porte-bonheur aux hommes.

    Le premier jour du printemps était fêté il y a 8 000 ans déjà, selon les découvertes archéologiques. A l'époque des Daces, le martisor était constitué des cailloux peints en rouge et en blanc, enfilés sur un fil.

    Par le passé, le martisor était également représenté par une monnaie rattachée à un fil de laine, blanc et noir. Le type de monnaie, en or, argent ou bronze, indiquait le statut social. Elles étaient portées au cou ou au poignet, devant s'appeler plus tard "mart" ou "martigus".

    Les Daces considéraient que ces amulettes apportaient la fertilité et la beauté, prévenant les brûlures causées par le soleil. Elles étaient portaient jusqu'au moment où les arbres fleurissaient et puis elles étaient attachées aux branches florissantes.

    Les folkloristes ont trouvé des interprétations du martisor dans la civilisation antique, lui attribuant une descendance directe des emblèmes du guerrier Mars parce que le jour des Ides de Mars, lorsque la neige n'était pas encore fondue dans l'entier Empire romain, pouvaient commencer les campagnes militaires. Le rouge et le blanc signifient donc ce jour-là - vitalité et victoire, d'une part, et purification et inauguration, d'autre part. Puis, on a dit que l'entrelacement des deux couleurs serait une puissante amulette contre le mauvais-oeil et un signe de la candeur.

    Le martisor est, dans la culture populaire, liée à la vieille femme Dochia. Cette coutume est une partie du scénario rituel de renouvellement du temps, à la mort et à la naissance symbolique de Dochia. Selon certaines traditions, le fil aurait été tordu par la vieille femme en personne lorsqu'elle était avec ses moutons sur la montagne.

    Le martisor étant inséparable de la tradition de Dochia carpatique, on peut affirmer avec certitude que c'est une vieille coutume roumaine, attestée dans toutes les zones habitées par les Roumains et les Aroumains, reprise ensuite par d'autres peuples du centre et du sud-est de l'Europe.

    Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

    source : https://paris.mae.ro/fr/romania-news/374 

     

     


    votre commentaire
  • (Pour ceux intéressés à connaitre d'autres cultures...

    Reprise d'un article sur le même thème publié antérieurement dans une autre section...)

    Chaque année, le 24 février, les Roumains célèbrent le Dragobete, fête populaire faisant partie de nos belles traditions ancestrales, équivalent autochtone de la St. Valentin...

    Le Dragobete, divinité dace du Panthéon de la mythologie roumaine,  est un jeune et beau dieu travailleur, protecteur de l'amour et des amoureux, identifié avec Cupidon et Eros, dieux de l'amour dans les mythologies romane et grecque...

    Chaque année, en ce jour de 24 février, il fait son apparition pour annoncer le printemps et pour embrasser les filles... et celles qui sont embrassées aujourd'hui seront aimées pendant toute l'année...

    Dragobetele saruta fetele.../Le Dragobete embrasse les filles...

    hostingpics.net

    En ce jour, les garçons et les filles vont dans les bois cueillir les premières fleurs du printemps...

    et les garçons courent après les filles pour les embrasser...et celle qui se laisse embrasser, c'est signe qu'elle accepte les fiancailles...

    hostingpics.net

    Hebergeur d'image

    Aimez en style roumain avec Dragobete!...

    Hebergeur d'image

    Belle journée pleine de joie et d'amour!...

    Amicalement


    votre commentaire
  • Le nouvel an tibétain

    Dernière mise à jour le 20/11/2017

    Le nouvel an tibétain est célébré aux mêmes dates, environ, que le nouvel an chinois. On appelle également cette célébration LosarIl s'agit de la fête la plus importante de l'année au Tibet. L'année 2018, pour le calendrier tibétain, correspond à l'année 2145.

     

    Festivités et cérémonies religieuses

    La période du nouvel an est considérée au Tibet comme faste et propice à l'accomplissement spirituel. Pour préparer ce jour le plus important de l'année, les gens nettoient leur maison et la décorent à la craie avec des symboles porte-bonheur, préparent des habits neufs et des offrandes à Bouddha en vue du jour de l'an.

    PHOTO BY 和 平 ON UNSPLASH

    Durant neuf jours précédant le jour du nouvel an, se déroulent des cérémonies destinées à se purifier de tous les éléments négatifs accumulés au cours de l'année écoulée. De cette façon, les Tibétains abordent le premier jour de l'année en toute sérénité, et profitent ensuite des festivités rituelles. Comme dans de nombreuses cultures, les Tibétains festoient la veille du nouvel an, mais aussi le lendemain, et commencent ensuite toute une série de visites aux proches, aux voisins, aux amis, afin de leur souhaiter de vive voix une très bonne année.

    Pour en savoir plus sur le Tibet

    Pour en savoir plus sur le Nouvel An tibétain et sur le Tibet en général, visitez : 
    tibet-info.net 
    - le site du dalaï-lama

    lire plus sur  https://www.lemagfemmes.com/Fetes-populaires/Le-nouvel-an-tibetain.html


    votre commentaire
  • 2018 est l'année du Chien de Terre, selon l'astrologie chinoise ; elle commence le 16 février.

    NDLR : Cet article est proposé par Chine Informations à titre d'éclaircissement sur la culture chinoise et la croyance populaire ; il est nullement basé sur une quelconque conviction.

    s

    Le signe du Chien  (gǒu) comme pour les autres animaux du zodiaque revient tous les 12 ans ; ainsi les différentes années placées sous son signe sont 1922, 1934, 1946, 1958, 1970, 1982, 1994, 2006, 2018, 2030, 2042…

    Elle succède à l'année su Coq et précède celle du Porc (ou Cochon).

    Attention, pour ceux qui sont nés en janvier ou février, il est nécessaire de vérifier avec un calendrier chinois ou un outil en ligne de quel signe ils sont vraiment puisque celui-ci change en fonction de la date du Nouvel an chinois qui diffère chaque année en fonction de la phase lunaire.

    Voici une liste des dates correspondant aux années du Chien :

    • 28 janvier 1922 – 15 février 1923 (Chien d'Eau)
    • 14 février 1934 – 3 février 1935 (Chien de Bois)
    • 2 février 1946 – 21 janvier 1947 (Chien de Feu)
    • 18 février 1958 – 7 février 1959 (Chien de Terre)
    • 6 février 1970 – 26 janvier 1971 (Chien de Métal)
    • 25 janvier 1982 – 12 février 1983 (Chien d'Eau)
    • 10 février 1994 – 30 janvier 1995 (Chien de Bois)
    • 29 janvier 2006 – 17 février 2007 (Chien de Feu)
    • 16 février 2018 – 4 février 2019 (Chien de Terre)
    • 3 février 2030 – 22 janvier 2031 (Chien de Métal)

    Personnalité

    Les personnes nées sous l'année du Chien sont généralement indépendantes, sincères, vaillantes, responsables, intelligentes, courageuses, vives et loyales selon l'analyse du zodiaque chinois. Elles n'ont en outre pas peur des difficultés de la vie quotidienne.

    Cependant, les personnes nées sous ce signe auraient tendance à être sensibles, conservatrices, têtues et émotives.

    Compatibilités

    Selon les croyances, le Chien s'apparie parfaitement avec le Lapin. Ils sont capables de se comprendre et d'affronter les difficultés avec suffisamment de patience.

    En revanche, il s'entend très mal avec le Dragon, la Chèvre (ou le Mouton) et le Coq.

    Tester notre outil de comptabilité amoureuse

    Porte-bonheurs

    Le Chien a ses propres porte-bonheurs selon la tradition chinoise.

    • Nombres : 3, 4 et 9
    • Couleurs : vert, rouge et violet
    • Fleurs : rose,  orchidées oncidium et cymbidium
    • Directions : est, sud-est et sud

    Porte-malheurs

    Les choses à éviter pour ce signe astral chinois sont les suivants, selon la croyance populaire.

    • Nombres : 1, 6 et 7
    • Couleurs : bleu, blanche et dorée
    • Directions : nord et ouest

    Célébrités

    Voici quelques célébrités nées sous le signe chinois du Chien :

    Adam Lambert, Alain Chabat, Albert II de Monaco, Alec Baldwin, Amanda Lear, Andre Agassi, Andrea Bocelli, Arielle Dombasle, Ava Gardner, Benjamin Castaldi, Benny Andersson, Bernard Lavilliers, Brigitte Bardot, Cécile de Ménibus, Cher, Claudia Schiffer, Dakota Fanning, David Bowie, Demis Roussos, Didier Bourdon, Élodie Frégé, Elvis Presley, Ethan Hawke, Freddie Mercury, Gérard Holtz, Ice-T, Jamie Lee Curtis, Jane Birkin, Jason Lee, Jean-Michel Aphatie, Jeanne Mas, Jenifer, Jessica Biel, John Woo, Julien Doré, Justin Bieber, Kaka, Karine Ferri, Kate Bush, Kate Middleton, Kirsten Dunst, Lambert Wilson, Lang Lang, Laurent Baffie, Laurent Delahousse, Lil Wayne, Madonna, Mariah Carey, Mary J. Blige, Matt Damon, Michel Jonasz, Michael Jackson, Mère Teresa, Naomi Campbell, Nolwenn Leroy, Nicki Minaj, Prince, prince William, Ronaldinho, Sade, Sandrine Quétier, Sinclair, Seth Rogen, Sharon Stone, Sophia Loren, Sylvester Stallone, Tony Leung Ka-fai, Tony Parker, Uma Thurman, Vince Vaughn, Yann Tiersen...

    La Rédaction

     

    source : https://chine.in/actualite/annee-chien_104908.html

     

    Nouvel An Chinois (2018)

    L'année du CHIEN DE TERRE commencera le 16 février 2018
    et se terminera le 4 février 2019 pour laisser la place au signe du Porc de Terre.

    Le Nouvel An lunaire ou Nouvel An Chinois 农历新年 (Nongli Xinnian) aussi appelé Fête du Printemps 春节(Chunjie) ou Fête du Têt au Vietnam est le festival le plus important pour les communautés asiatiques à travers le monde entier. Le terme Nongli Xinnian signifie littéralement "Nouvel an du calendrier agricole" car il se célèbre suivant le calendrier chinois qui est luni-solaire. Cette fête est un moment dont on profite en prenant des vacances et en se réunissant en famille. Les festivités s'étendent sur quinze jours, à partir de la nouvelle Lune jusqu'à la première pleine Lune de l'année qui correspond à la fête des lanternes.

    Dire "BONNE ANNÉE" en chinois : 新年快乐 (Xinnian Kuaile) ou  新年好 (Xinnian Hao). Découvrez plus de phrases et voeux -en audio- à déclarer lors du Nouvel an en cliquant ici.

    ÉVÉNEMENTS / DEFILÉS :» Programme 2018 des défilés à PARIS et sa régionSOMMAIRE :Signe zodiacal | Ressources | Encyclopédie | Faits intéressants | Fil d'actualité

     

    2018 : Année du Chien

    Calculer votre signe chinois  
     

    Le Chien 狗 (gǒu) est le 11e animal du cycle zodiacal chinois. sensible, justicier, artiste. On dit du Chien qu'il s'entend bien avec le Tigre et le Cheval mais très mal avec le Dragon.Chiens célèbres : Adam Lambert, Alain Chabat, Albert II de Monaco, Arielle Dombasle, Ava Gardner, Benjamin Castaldi, Cécile de Ménibus, Cher, David Bowie, Demis Roussos, Didier Bourdon, Élodie Frégé, Elvis Presley, Freddie Mercury, Jane Birkin, Jenifer, Julien Doré, Justin Bieber, Madonna, Mariah Carey, Matt Damon, Michael Jackson, Mère Teresa, Nolwenn Leroy, Nicki Minaj, Prince, prince William, Ronaldinho, Sinclair, Sharon Stone, Tony Parker...

     

    source : https://chine.in/nouvel-an-chinois/


    votre commentaire
  • Mardi gras

    Mardi gras

    Mardi gras est une période festive, qui marque la fin de la « semaine des sept jours gras » (autrefois appelés « jours charnels »)1. Le Mardi gras est suivi par le Mercredi des cendres et le carême, où les chrétiens sont invités à « manger maigre » en s'abstenant de viande2.

    Elle se situe donc juste avant la période de jeûne, c'est-à-dire — selon l'expression ancienne — avant le « carême-entrant », ou le « carême-prenant ». Les « sept jours gras » se terminent en apothéose par le Mardi gras, et sont l'occasion d'un défoulement collectif. L'esprit de jeûne et d'abstinence qui s'annonce est momentanément mis entre parenthèses avec le carnaval3.

    Festivités

    Les festivités associées au carnaval précèdent, dans la tradition chrétienne, l'entrée dans le carême pendant lequel le chrétien mange « maigre », en s'abstenant notamment de viande ou de mets recherchés le jour du Mercredi des cendres, marquant l'entrée du carême. L'abstinence (ne pas manger de la viande) est alors observée tous les vendredis de l'année et avec une attention particulière les vendredis de carême.

    Le mot « carnaval » dérive du latin médiéval carne levare, signifiant « enlever, retirer la chair », c'est-à-dire concrètement supprimer sur la table durant toute la période du carême la viande ou, autrement dit, le « gras ».

    Mardi gras, populairement, est aussi le jour où :

    • On déguste les crêpes et les fameux beignets vosgiens de carnaval.
    • Les enfants se déguisent et/ou demandent aux voisins dans les villages des œufs, du sucre, de la farine, etc., pour confectionner des gâteaux ou des crêpes qui sont mangées en fin d'après-midi.

    C'est surtout le temps fort du carnaval là où il est fêté. À Dunkerque, par exemple, les dimanche, lundi et mardi gras sont baptisés « les trois joyeuses ». Durant ces trois jours, le carnaval de Dunkerque atteint son paroxysme. Toute la ville se costume et défile dans la rue.

    Mardi gras dans le monde

    Traditions anglo-saxonnes

     
    Le défilé du Mardi gras à la Nouvelle Orléans, en 2011.

    Dans les pays du Commonwealth, les traditions sont différentes mais apparentées au Mardi gras latin, sous le nom de Shrove Tuesday (Mardi de l'absolution, du verbe archaïque to shrive« absoudre »).

    Par endroits, cette fête traditionnelle est aussi appelée Pancake Tuesday7 . Plusieurs églises offrent des petits déjeuners ou dîners de pancakes, en sollicitant parfois des contributions caritatives. Les pancakes sont dégustées avec du sirop d'érable (au Canada et aux États-Unis), ou de la compote de fruits. Localement en Angleterre, la traditionnelle course au pancake7, oblige à parcourir une certaine distance en faisant tourner des pancakes à même la poêle tenue à la main, sans les laisser tomber.

    À la Nouvelle-Orléans, le carnaval est nommé Mardi gras (en français dans le texte), et reste une tradition très marquée. Les défilés sont accompagnés par les Marching Bands typiques de la musique de la région.

    Finlande

    Les célébrations du Mardi gras d'origine finlandaise se nomment Laskiainen. Dans certaines communautés, comme celle de Palo dans le Minnesota, elles sont souvent associées avec le Shrove Tuesday.

    Estonie

    Le Mardi gras estonien se nomme Vastlapäev.

    Tout comme leurs voisins finlandais, qui fêtent eux le Laskiainen, cette journée est associée à différentes activités que l'on pratique en général en famille ou entre amis. Il est ainsi traditionnel d'aller faire de la lugependant cette journée et, pour se réchauffer de manger une soupe de pois avec du jambon.

    On récupère d'ailleurs l'os du jambon. On y fait un trou au milieu et on le lie à une chaîne pour le faire tourner autour de soi et créer un bruit de sifflement.

    Russie[modifier | modifier le code]

    Le Mardi gras a pour équivalent russeMaslenitsa« la semaine des crêpes ». C'est une fête folklorique russe qui date de l'ère païenne. Elle est célébrée la semaine précédant le Grand Carême orthodoxe (sept semaines avant Pâques). Elle est donc le Carnaval orthodoxe.

    Suisse

    Dans le canton de Fribourg, une tradition méconnue perdure dans les villages de Villars-sous-Mont et Neirivue, chaque matin du Mardi gras : au rythme du tambour, les écoliers paradent de porte en porte, déguisés en soldats, chantent et récoltent des pièces de monnaie.

    On observe quelques différences dans le déroulement du rituel entre les deux villages, pourtant très proches l’un de l’autre : les garçons de Neirivue portent un képi et ne sont pas armés ; ceux de Villars-sous-Mont portent un bonnet et sont armés d’un fusil de bois.

    L’origine de la pratique est assez énigmatique : selon plusieurs habitants du village, elle pourrait remonter à l’époque des guerres napoléoniennes, vers 1800. Elle pourrait également trouver son origine dans des parades plus anciennes.

    De nos jours, les plus âgés se chargent chaque année d’apprendre le chant et les exercices aux plus petits. Leur motivation première est pécuniaire, puisque chaque enfant peut gagner jusqu’à 100 francs. Chacun a sa place : le chef, le tambour, le porte-drapeau et au moins un soldat. « Ils doivent être quatre au minimum. S’il n’y a que trois écoliers ou moins au village, le défilé ne peut avoir lieu », explique la maman d’un des petits soldats, organisatrice de l’événement en 2011. Le cas ne s’est que rarement produit. Et l’entrée dans la troupe est, à ce jour, réservée aux garçons : « Nous portons un fusil, pas une baguette de fée ! », précise un des petits participants8.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique