• LES MÉTIERS

    Jeux de mots

     

    Le pâtissier s'est fait une religieuse en un éclair.

    Le facteur légèrement timbré, prend tout à la lettre.

    Le coiffeur se barbe à force de couper les cheveux en quatre.

    Le cafetier a servi un demi à un jeune mousse.

    Le poissonnier fait le maquereau avec une morue.

    Le croque-mort a enterré sa vie de garçon en buvant une bière.

    Le viticulteur prend de la bouteille et demande qu'on lui lâche la grappe.

    Le plombier a pris la fuite en fumant un joint.

    Le menuisier a attrapé la gueule de bois en abusant du buffet.

    Le charcutier a épousé un boudin, quel andouille !

    Le boucher s'est mordu la langue en taillant une bavette.

    Le boulanger s'est fait rouler dans la farine, il est dans le pétrin.

    L' épicier a pris une amende en passant à l'orange.

    L' avocat s'est trouvé le bec à l'eau en défendant une cruche.

    Le vétérinaire a un chat dans la gorge et une fièvre de cheval.

    Le bûcheron est resté sous le charme en écoutant Dutronc.

    Le couturier a choisi de monter un col plutôt que de traverser la Manche.

    Le cordonnier s'est fendu le cuir chevelu sur une route en lacets.

    Le pharmacien a passé ses vacances au lac Satif, il s'est emmerdé.

    L' électricien a été déclaré positif alors qu'il était neutre.

    L' horloger n'a plus une minute à lui depuis qu'il a perdu la grande aiguille.

    Le bijoutier a lâché une perle dans une rivière de diamants.

    Le sculpteur a coulé un bronze dans un moule à plâtre.

    Le cuisinier fait sa sauce tartare très tôt le matin.

    Le volailler court après les poules et y laisse des plumes.

    Le curé est à l'arrêt entre les messes.

    Le relieur s’est retranché dans la marge du livre.

     

    source : http://www.tadine.ca/humour/metiers.shtml


    votre commentaire
  •  

     




    LA CRISE
     

    Jeux de mots



    OUI, JE VOUS LE DIS : C'EST LA CRISE POUR TOUS :


    Les boulangers ont des problèmes croissants.

    Chez Renault la direction fait marche arrière, les salariés débrayent.

    A EDF les syndicats sont sous tension.

    Les bouchers se battent pour défendre leur bifteck.



    Les éleveurs de volaille sont les dindons de la farce, ils en ont assez de se faire plumer.

    Pour les couvreurs c'est une tuile.

    Les menuisiers sont payés avec des chèques en bois.

    Les kinés se massent devant les grilles de l'hopital en revendiquant.



    L'on raconte des salades aux épiciers.

    Le salaire des coiffeurs frise le ridicule.

    Les cyclistes sont mis au régime sans sel.

    Les teinturiers meurent à la tâche et sont payé au rabais.



    Les faiënciers en ont raz le bol.

    Les éleveurs de chiens sont aux abois.

    Les brasseurs sont sous pression.

    Les cheminots menacent d'occuper les loco, ils veulent conserver leur train de vie.



    Les veilleurs de nuit en ont assez de vivre au jour le jour.

    Les pédicures travaillent d'arrache-pied pour de faibles revenus.

    Les ambulanciers ruent dans les brancards.

    Les pêcheurs haussent le ton.



    Les prostituées sont dans une mauvaise passe.

    Sans oublier les imprimeurs qui sont déprimés et font mauvaise impression

    et les cafetiers qui trinquent !

    Bref ! C'est la crise !

    source : http://www.tadine.ca/humour/crise.shtml

     

    votre commentaire

  • Un partage d'Eliane

    La boxe est le sport le plus fruité, 
    car quand tu prends une pêche en pleine poire,
    tu tombes dans les pommes et tu ne ramènes plus ta fraise.

     


    votre commentaire
  •  

    Anagrammes

    De qui ou de quoi s'agit-il ?
    Un indice: tous ces mots font partie d'une même catégorie.
     
    1.     gaiuen
    2.     parit
    3.     pitiwa
    4.     erasuexps
    5.     titisuo
    6.     otoa
    7.     mapu
    8.     uemé
    9.     darégup
    10.    oateinlp
    11.     yocoet
    12.    iardoermad
    13.    ééthpaln
    14.    éoshirrnco
    15.    mauache
    16.    iccoolder
    17.    namichézp
    18.    èthnapre
    19.    arefgi
    20.   erbèz
    21.    xyln
    22.   ttarmmoe
    23.   lieuechvr
    24.   reradn
    25.   aamnrtio
                                              Solution ci-dessous

     

    Anagrammes (solution)

    (animaux)

     

    1.     iguane
    2.     tapir
    3.     wapiti
    4.     paresseux
    5.     ouistiti
    6.     aoto
    7.     puma
    8.     émeu
    9.     guépard
    10.   antilope
    11.    coyote
    12.    dromadaire
    13.    éléphant
    14.    rhinocéros
    15.    chameau
    16.    crocodile
    17.    chimpanzé
    18.    panthère
    19.    girafe
    20.   zèbre
    21.    lynx
    22.    marmotte
    23.    chevreuil
    24.    renard
    25.    tamanoir

     

     

    source: http://legrenierdebibiane.com/Jeux/mots9_sol.html


    votre commentaire
  • trouvé sur les passeurs.com

    Lettre au Père Spicace

     

    Au Père Spicace,

    Un grand malheur est arrivé à l'abbaye 
    et j'ai la pénible mission de vous en faire part. 

    Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, 
    l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope. 

    Les révérends pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien. 
    Un seul restait joyeux : le père Fide. 
    Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien. 
    Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui s'était passé mais rien n'y fit.

    Après l'accident de l'abbé Quille, 
    on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, 
    les deux médecins de l'abbaye. 
    Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.   

    Le lendemain fut donc célébré son enterrement. 
    Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. 
    La messe fut dite sur une musique de l'abbé Thoven. 
    Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, 
    il monta sur les épaules du Père Choir. 
    A la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête 
    et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain, l'abbé N'Pé.    

    Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière: 
    l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs. 
    Le Père Clus s'y opposa. 
    L'abbé Casse en fut enchanté. 
    Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre. 
    Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits. 

    Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, 
    l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.

    Devant la tombe creusée par le Père Forateur 
    et en l'absence du Père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution. 
    Le Père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe. 

    Celle-ci fut recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse. 
    Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant. 
    Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin. 
    L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes. 
    La Mère Cédès , invitée pour l'occasion, 
    fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord.  

    A l'arrivée, le Père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas 
    tout en consultant les livres culinaires du saint Doux. 
    Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire 
    et chacun put se remettre de ses émotions. 

    Signé : L'abbé BICI 

     

     

    source : http://lespasseurs.com/Lettre_au_Pere_Spicace.htm


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique