• Le mot GLYPHE

    Le mot GLYPHE

    Glyphe

    Un glyphe (du grec : γλυφή ; « ciselure », « gravure ») est une représentation graphique (parmi une infinité possible) d'un signe typographique, autrement dit d'un caractère (glyphe de caractère) ou d'un accent (glyphe d'accent), ou bien d'une ligature de ces caractères (y compris pour une syllabe ou un mot tout entier, dans les écritures cursives et jointives où on ne peut pas produire facilement et proprement les signes par une simple juxtaposition de plusieurs glyphes conçus séparément).

    Caractérisation d'un glyphe par ses traits[modifier | modifier le code]

    En typographie et calligraphie asiatique, un glyphe de caractère est la plupart du temps (notamment en typographie chinoise, japonaise, coréenne, yie ou mongole traditionnelle) caractérisé par ses traits, c'est-à-dire les tracés successifs (ordonnés et dirigés par le ductus) réalisés de façon continue sur le support (sans lever la plume ou la brosse pour passer au trait suivant) et qui permettent de composer le glyphe (avec des superpositions partielles des traits) et de caractériser le caractère correctement assemblé et de l'identifier plus facilement à la lecture. Cette caractérisation persiste même avec l'impression numérique car cela reste un moyen commode de classer les nombreux caractères que comportent les écritures asiatiques (par exemple pour les recherches dans un dictionnaire), et d'éviter des traits superflus (considérés comme nuisibles à la lecture) ou oubliés (nécessaires à l'identification, la lisibilité et la bonne compréhension de chaque glyphe, quel que soit le support ou le moyen technique utilisé pour le produire).

    Avec l'arrivée de la typographie numérique, de nombreuses polices de caractères pour ces écritures complexes sont en fait conçues en réalisant chaque caractère à l'aide de plusieurs glyphes assemblés trait par trait de la même manière (au lieu d'un seul glyphe par caractère) car cela réduit considérablement leur taille et la complexité de leur conception.

    La caractérisation d'un glyphe par ses traits existe également dans les formes traditionnelles ou cursives d'autres écritures (notamment en typographie arabe et indienne, et même en typographie latine médiévale) et joue un rôle important dans l'apprentissage de l'écriture mais aussi celui de la lecture des formes cursives et jointives ou décoratives de tout système d'écriture qui utilise de telles formes.

    ....lire davantage sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Glyphe

     

    et trouvé sur : https://fr.wiktionary.org/wiki/glyphe

    Ô stylographe à la plume de platine, que ta course rapide et sans heurt trace sur le papier au dos satiné les glyphes alphabétiques qui transmettront aux hommes aux lunettes étincelantes le récit narcissique d’une double rencontre à la cause autobusilistique. — (Raymond Queneau, « Apostrophe » dans Exercices de style, 1947)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :