• La légende de la cigogne   

    Cigogne et son bebe

    Cette légende est française et plus précisément Alsacienne, la cigogne est en effet une légende que tout le monde connaît, elle est le symbole de la naissance et du renouveau, cette légende raconte que celle-ci apporterait les nouveau-nés à leurs futurs parents.

    L'HISTOIRE

    La représentation de la cigogne porteuse de bébés est apparue vers 1850.

    La légende de la cigogne est également appelé la légende du Kinderbrunnen, ce qui veut dire, puits à enfants, les femmes qui voulaient avoir un enfant devaient faire un vœu au-dessus de ce puits, entendu par un gnome à barbe blanche.

    Il se dit qu’au-dessous de la cathédrale de Strasbourg, il y avait un lac souterrain où s’amusaient les âmes des enfants en attendant de venir au monde.

    Pour assouvir le souhait de ces dames désireuses d’enfants, le gnome prenait donc sa barque argentée et à l’aide d’un filet d’or attrapait délicatement un bébé pour le déposer au bord du puits. C’est à cet instant que la cigogne venait chercher le bébé pour l’amener à ses nouveaux parents à l’aide d’un panier et se faisait une joie de le déposer dans son berceau.

    En Alsace, on dit que si une cigogne vole en rase-mottes au-dessus d'une jeune femme, elle attendra un bébé dans l'année.

    C’est une jolie histoire qui s’est rependue sur toute la France et reste présente sur certains faire-part de naissance actuels, la légende de la cigogne est toujours d’actualité.

    Elle s’est également répandue dans le monde entier, jusqu’en Extrême-Orient et en Amérique du sud.

    POURQUOI UNE CIGOGNE ?

    La cigogne est un bel oiseau, elle possède un long bec qui lui permet de débarrasser les champs et les marécages des serpents et autres animaux nuisibles à l’homme. Il s’agissait donc de l’animal le plus apte à récupérer les enfants et les ramener sains et saufs à leurs parents.

    La cigogne est un symbole qui apportera de la douceur à vos faire-part de naissance ou même à la décoration de la chambre de votre bébé.

    Chez Planet Cards, nous l’avons repris pour certains de nos faire-part ainsi que pour un autre de nos produits l’agenda personnalisable, voici quelques exemples de faire-part naissance reprenant cette légende :

    Faire part naissance vol de cigogne Faire part naissance vol de cigogne

    Voici le faire-part naissance vol de cigogne : Format FR : 21 cm x 10,5 cm imprimé Recto/Verso

    Faire part naissance cigogne Faire part naissance cigogne

    Le faire-part naissance Cigogne : 15 cm x 14 cm Recto/Verso

    Faire part naissance cigogne bebe express Faire part naissance cigogne bebe express

    Le faire-part naissance Bébé Express : 21 cm x 10 cm imprimé Recto/Verso

    Faire part naissance cigogne Faire part naissance cigogne

    Le faire-part naissance Cigogne marron : 15 cm x 14 cm imprimé Recto seul

    Faire part bapteme cigogne Faire part bapteme cigogne

    Le faire-part naissance Cigogne rose : 14 cm x 14 cm imprimé Recto/Verso

    source : https://www.planet-cards.com/legende-cigogne

     

     


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "images de sainte barbe"

    La légende de Sainte Barbe

     

    pour la connaître, cliquer sur l'image ci-dessus


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "images illustrant le vent"

    Les secrets du Mistral

    lire en cliquant sur le lien ci-après :

    https://www.j-aime-le-vaucluse.com/le-secret-du-mistral


    votre commentaire
  • Afficher l’image source

    La Fleur Magique

    Il était un fois, dans un royaume très très  loin un Roi qui était très malade, sa femme était  la plus jolie et affectueuse de tout le royaume. Ils avaient  trois enfants, l’aîné, le cadet et le petit.

    Un jour, le Roi était au point de mourir et le médecin disait que seulement il se soignerait avec « la fleur magique », une fleur qui était très difficile de trouver parce qu’elle se trouvait en lieus froides, montagneuses, obscurs et dangereuses. Le Roi tout triste et fatigué a dit :

    -          « Oh, fils vous devez me sauver » et le fils grand très responsable s’élèva et a dit:

    -          « Père, j’irais  au point plus haut de la montagne ». La mère lui a préparé une madeleine très très très grande pour qu’il soit nourri.

     

    Le fils marchait a la forêt et trouva une vielle dame pauvre avec un petit-enfant pleurant qui lui a demandé :

    -« Oh, jolie garçon est-ce que tu pourrais me  donner un bout de ta madeleine ? »

    Et le garçon tout orgueilleux a dit : -« Non, elle est toute par moi ». Et il est parti.

     

    Deux jours après  le fils retourna au royaume, tout triste parce qu’il n’avait pas trouvé la « fleur magique ». Alors, le cadet a dit : -« Père, je trouverai la fleur ». La mère lui a préparé une madeleine moyenne pour qu’il soit nourri. Le cadet traversait le marais de l’ogre, et  trouva la même vielle dame pauvre que lui dit :

    -« Oh, jolie enfant est-ce que tu pourrais me donner un bout de ta madeleine ? »

    Et l’enfant tout désagréable a dit : -« Non, je la veux toute ». Et il revint au royaume parce qu’il n’avait pas trouvé la « fleur magique ».  Quand il arriva au château tous étaient très déçus et pensèrent que le Roi  allait mourir.

     

    Alors, le petit fils tout animé a dit :

    -« Père, je te sauverai bien que,  j’aie à  traverser l’aride désert, ou à escalader le mont plus froid  et neigeux. Je le ferai pour toi ».  Alors, la mère lui a préparé  une madeleine très petite. Le fils sortit  en courant pour trouver la fleur. Il trouva la vielle dame pauvre qui lui  dit:

    -« Oh, jolie enfant est-ce que tu pouvais me  donner un bout de ta madeleine ? »

    Et l’enfant  tout sympathique a dit : -« Non, je ne  te la donne pas te la donne toute ! »

     

    Ensuite, la vielle dame  pleurant de joie nourrit le petit enfant et il arrêtait de pleurer. Après, la vielle dame a dit : « - Qu’est-ce que je peux faire pour vous ? »

    Et l’enfant répondu : « - Je besoin la fleur magique  pour soigner mon père qu’est très malade ». À ce moment, la vielle dame se mit à rire parce qu’elle connaissait toute la forêt de la zone et elle pouvait aider l’enfant. La vielle dame montra avec le doigt une petite montagne de couleurs bleu, vert, jaune et rose. –« C’est magnifique, est très jolie ! »- disait l’enfant souriant. La vielle dame disait qu’il la trouverait dans une grotte très obscure mais elle l’avertit que quand il entrerait la grotte s’illuminerait et il trouverait la fleur. L’enfant tout content remercia la vielle dame et a serre le bébé.  Alors, il marcha vers à la grotte et quand il y entra une lumière très brillante illumina un coin, et dans ce coin l’enfant se trouvait finalement la magnifique « fleur magique ». La couleur de la fleur  était violette.

     

    Le fils en courant, retourna au château et avec la fleur à la main criait : -«  Père, mère, frères, médecin j’ai trouvé la « fleur magique » ! 

    Le médecin pris rapidement la fleur, la mouilla avec eau spéciale et rapidement il renversa le mélange pour  tout le corps du  Roi. Instantanément, le roi  s’est soigné et serra dans ses bras le petit fils mais aussi  les autres deux fils et sa femme.

     

    Finalement, ce jour a été le meilleur de la vie, parce que le père s’est soigné. Tous les oiseaux volaient dans le ciel bleu du royaume et le soleil a brillé tout le temps.

    La famille  a vécue heureuse pour toujours. 

    La moralité de ce conte est que la personne qui aide sera bien récompensé.

     

     

    source : https://sites.google.com/site/lecoinmerveilleux/home/2011-2012/la-fleur-magique


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique