• Les coutumes et les traditions en France

    Tout d’abord, les horaires de travail officiels dans les institutions gouvernementales et privées françaises sont généralement du lundi matin au vendredi soir. Les week-ends sont le samedi et le dimanche, le travail reprend le lundi et ainsi de suite.

    Ensuite, les heures de travail commencent à partir de huit heures et demi le matin jusqu’à midi trente l’après-midi. Puis une pause déjeuner d’une heure et demi. Ensuite, le travail reprend à partir de quatorze heures l’après-midi jusqu’à dix sept heures et demi le soir.

     

    Habitudes et traditions de la société française

    Chaque société a ses propres coutumes et traditions, certaines sont positives d’autres négatives. La société française, elle-aussi, a ses côtés positifs et négatifs. On peut résumer ces traditions avec les points suivants :

    • La société française a de nombreuses habitudes liées à l’étiquette. Elles traitent de la façon de s’asseoir, de saluer, de parler aux femmes et de manger. Le mode de vie français dépend beaucoup de ces étiquettes.
    • Les Français font beaucoup attentions aux formalités quand ils parlent aux étrangers. De plus, ils préfèrent parler à voix basse, particulièrement au moment de manger.
    • La société française est très fière de la langue française. Il est donc important d’apprendre la langue.
    • De même, la société française est fière de son éloquence en matière de dialogue et de débat. Elle y accorde plus d’importance qu’à l’objet et à la logique du débat.
    • En outre, ils ne préfèrent pas échanger des regards avec des étrangers ou des sourires avec des personnes qu’ils ne connaissent pas. C’est considéré comme un manque de politesse si la personne en face ne se présente pas ou ne dit pas pourquoi elle regarde dans leur direction.
    • Malgré l’hospitalité et le fait que les Français soient très proches de leurs amis et membres de leurs familles, ils sont très sérieux et officiels avec les étrangers. De plus, ils utilisent souvent les mots « monsieur » ou « madame » quand ils s’adressent aux personnes qu’ils ne connaissent pas. Et ils s’attendent à ce que vous fassiez de même avec eux.
    • C’est un fait, la société française respecte beaucoup les femmes. Il ne faut donc pas parler à une femme ou à une jeune fille devant d’autres personnes sans utiliser le mot madame ou mademoiselle. Aussi, les règles de décence et de galanterie dans les rapports avec les femmes doivent être respectées à tout moment en public.
    • La société française est très rationnelle au travail avec littéralement plusieurs règles et procédures à respecter.
    • De plus, ils sont très à cheval avec la ponctualité particulièrement au travail. Ainsi, arriver en retard au bureau ou de faire attendre quelqu’un pendant plus de 5 minutes dans un lieu public est très mal vu.
    • Par ailleurs, chez les Français il ne faut pas vouloir tenter de conclure absolument une affaire lors d’un repas. Cela dégraderait l’ambiance du repas car l’invité se sentirait pris au piège.
    • Les Français préfèrent les poignées de main rapide quand ils se rencontrent. Les accueils chaleureux sont réservés aux membres de la famille et aux amis proches. Lors des discussions, ils sont très pratiques et aiment aller directement au vif du sujet.
    • En dernier lieu, la gastronomie est indissociable de la société française. C’est en fait l’une des cuisines les mieux évaluées au monde par l’UNESCO. De plus, l’UNESCO a ajouté la cuisine française et les rituels de sa présentation à la liste du patrimoine culturel humain immatériel. Au fond, la cuisine française se caractérise par son bon goût. Et elle a eu un impact sur la plupart des autres cuisines en Europe.

    Une fois que vous connaissez les Coutumes et les Traditions Françaises, consultez notre guide ultime sur les études en France, pour être totalement prêt à vous embarquer dans l’aventure.

    source  sur : https://aljawaz.com/fr/coutumes-et-traditions-francaises/


    votre commentaire
  • Trouvé sur france-pittoresque.com

    Le Dolmen de Draguignan

    (sous préfecture du Var-83)

    Des peuplades celtiques, appartenant à la confédération puissante des Ligures Saliens, en occupaient le territoire avant la conquête romaine c’étaient les Décéates, dans le village d’Antibes ; les Suétriens, les Quariates, les Adunicates, les Oxybiens, les Ligauniens et les Sueltères, dans le bassin de l’Argens, la rivière aux eaux blanches comme l’argent.

    Ces peuples ont laissé peu de monuments. On montre pourtant près de Draguignan un imposant dolmen : moins embarrassée que la science pour expliquer les mystères archéologiques, l’imagination populaire, en Provence comme en Bretagne, a évoqué la toute-puissance des fées.

    Le pâtre provençal a oublié les sanglants sacrifices de ses pères : il vous raconte dans sa langue harmonieuse que, en des temps bien éloignés, une fée, qui se plaisait à se déguiser en bergère et à jouer de la mandoline sous les bosquets d’orangers et de grenadiers, inspira un violent amour à un jeune seigneur, qui lui-même était un génie. Il lui demanda sa main et elle promit de l’épouser, mais à une condition : il fallait que son mariage fût célébré sur une table formée de trois pierres, dont deux dressées sur le tranchant et à neuf pas de distance, et ayant pareille hauteur, serviraient de supports à une troisième presque carrée, de onze pas de long sur deux pas d’épaisseur. A cette description, le seigneur reconnut trois pierres énormes qui, depuis dix siècles, avaient roulé du haut de la montagne de Fréjus dans la gorge que parcourt la grande route.

    Le génie se mit à l’oeuvre ; il dressa les deux pierres qui devaient servir de supports, mais sa puissance n’alla pas jusqu’à remuer la troisième, tant elle était lourde. La bergère fée eut pitié de sa peine : elle se rendit la nuit auprès de l’énorme pierre et traça alentour avec sa baguette un cercle magique ; aussitôt une grande flamme sortit de terre, et la pierre fut en un instant transportée sur les deux autres. Elle attendit le lendemain son amant avec plus d’impatience, espérant jouir de sa surprise : mais, à peine eut-il vu accomplie la condition d’où semblait dépendre son bonheur, qu’il tomba mourant aux pieds de celle qu’il aimait. Avant d’expirer, il lui révéla un fatal secret : on lui avait prédit qu’il mourrait quand il serait amoureux d’une personne plus puissante que lui, et il avait cru, en adressant ses vœux à une bergère, n’avoir rien à redouter. La légende ajoute que la pauvre fée, désespérée des funestes effets de son travestissement, suivit de près l’amant dont elle avait causé la mort.


    votre commentaire
  • Saint Hermentaire

    Le Dragon de Draguignan (var) : entre légende et tradition, les traces du dragon apparaissent au XIIIe siècle.

     Fermé
    Le dragon est une créature fantastique.
    Animal fabuleux, héros maléfique ou bienfaisant de nombreux récits et légendes, objet de culte, de terreur sacrée ou de lutte acharnée, le dragon a marqué de son empreinte presque toutes les civilisations.

    Le dragon est formé d'un corps ressemblant à un crocodile, mais plus souvent à un reptile ; ensuite viennent des ailes et des griffes.

    Pour le christianisme, il devint le symbole de tout ce qui est opposé au bien, le symbole de la barbarie, de la Bête maléfique, incarnation de Satan et du paganisme.

    Le nom Draguignan vient du mot latin draco, signifiant le dragon car selon la légende, les pèlerins qui faisaient route vers le monastère des Iles de Lerins ( Alpes Maritimes, 06) était fréquemment effrayés par un dragon qui habitait dans les marais brumeux entourant la ville.

    C'est Saint Hermentaire, premier évêque d'Antibes qui tua le dragon ( voisin et cousin de la Tarasque ) qui ravageait Draguignan.

    C'est néanmoins celui ci qui reste seul emblème de la ville.

    L’église paroissiale renferme statues et tableaux représentant Hermentaire tuant le monstre.

    Connaissez vous d'autres villes persécutées par un dragon ?
     
     

    votre commentaire
  • La légende de la cigogne   

    Cigogne et son bebe

    Cette légende est française et plus précisément Alsacienne, la cigogne est en effet une légende que tout le monde connaît, elle est le symbole de la naissance et du renouveau, cette légende raconte que celle-ci apporterait les nouveau-nés à leurs futurs parents.

    L'HISTOIRE

    La représentation de la cigogne porteuse de bébés est apparue vers 1850.

    La légende de la cigogne est également appelé la légende du Kinderbrunnen, ce qui veut dire, puits à enfants, les femmes qui voulaient avoir un enfant devaient faire un vœu au-dessus de ce puits, entendu par un gnome à barbe blanche.

    Il se dit qu’au-dessous de la cathédrale de Strasbourg, il y avait un lac souterrain où s’amusaient les âmes des enfants en attendant de venir au monde.

    Pour assouvir le souhait de ces dames désireuses d’enfants, le gnome prenait donc sa barque argentée et à l’aide d’un filet d’or attrapait délicatement un bébé pour le déposer au bord du puits. C’est à cet instant que la cigogne venait chercher le bébé pour l’amener à ses nouveaux parents à l’aide d’un panier et se faisait une joie de le déposer dans son berceau.

    En Alsace, on dit que si une cigogne vole en rase-mottes au-dessus d'une jeune femme, elle attendra un bébé dans l'année.

    C’est une jolie histoire qui s’est rependue sur toute la France et reste présente sur certains faire-part de naissance actuels, la légende de la cigogne est toujours d’actualité.

    Elle s’est également répandue dans le monde entier, jusqu’en Extrême-Orient et en Amérique du sud.

    POURQUOI UNE CIGOGNE ?

    La cigogne est un bel oiseau, elle possède un long bec qui lui permet de débarrasser les champs et les marécages des serpents et autres animaux nuisibles à l’homme. Il s’agissait donc de l’animal le plus apte à récupérer les enfants et les ramener sains et saufs à leurs parents.

    La cigogne est un symbole qui apportera de la douceur à vos faire-part de naissance ou même à la décoration de la chambre de votre bébé.

    Chez Planet Cards, nous l’avons repris pour certains de nos faire-part ainsi que pour un autre de nos produits l’agenda personnalisable, voici quelques exemples de faire-part naissance reprenant cette légende :

    Faire part naissance vol de cigogne Faire part naissance vol de cigogne

    Voici le faire-part naissance vol de cigogne : Format FR : 21 cm x 10,5 cm imprimé Recto/Verso

    Faire part naissance cigogne Faire part naissance cigogne

    Le faire-part naissance Cigogne : 15 cm x 14 cm Recto/Verso

    Faire part naissance cigogne bebe express Faire part naissance cigogne bebe express

    Le faire-part naissance Bébé Express : 21 cm x 10 cm imprimé Recto/Verso

    Faire part naissance cigogne Faire part naissance cigogne

    Le faire-part naissance Cigogne marron : 15 cm x 14 cm imprimé Recto seul

    Faire part bapteme cigogne Faire part bapteme cigogne

    Le faire-part naissance Cigogne rose : 14 cm x 14 cm imprimé Recto/Verso

    source : https://www.planet-cards.com/legende-cigogne

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique