•  

     

    Anomalie !!! avec l'impératif

     

     

    *    Un jeune animateur télé en mars 2013, se croyant malin, donne un truc pour se souvenir de la terminaison à l'impératif tout en dénonçant avec véhémence ceux qui font la faute: regarde ne prend pas d' "s" car c'est moi (je) qui commande. Sa logique est plutôt curieuse.

    *    Pour tout le monde, lorsque je dis "regarde", je pense naturellement: "il faut que tu regardes". Le manque d' "s" à l'impératif est donc illogique au possible et non évident comme nous le suggérait cette personne.

    *    C'est ce que dit bien le Conjugateur:

    La principale caractéristique de l'impératif est de n'exister qu'aux personnes :tu, nous et vous et ce, sans sujet exprimé. Il permet d'exprimer un ordre, donner un conseil ou faire une suggestion. En général, l'impératif est identique au présent de l'indicatif à l'exception près de la disparition du "s" final de la deuxième personne pour tous les verbes se terminant par un e(verbe en -er y compris aller et certains verbes du troisième groupe comme cueillir).

     

    *    Extrait du site FrançaisFacile.com

     


    votre commentaire
  • Trouvé sur villemin.gerard.free.fr

     

    ORTHOGRAPHE DES NOMBRES

     - Simplification 

     

     

    *  Les numéraux composés sont systématiquement reliés par des traits d’union:

    *    vingt et un           => vingt-et-un

    *    deux cents          => deux-cents

    *    trois millième       => trois-millième

    *  On distingue désormais sans ambiguïté:

    *    soixante et un tiers (60 + 1/3) = 60,333 …;

    *    soixante-et-un tiers    (61/3)    = 20,333... 

     

    Les dictionnaires et les correcteurs orthographiques sont mis à jour progressivement.

     

    Voir Suite orthographe des nombres et nombres en toutes lettres

     

    source : http://villemin.gerard.free.fr/Langue/Orthogra.htm


    votre commentaire
  • Trouvé sur tadine.ca

    Nouvelle orthographe


    La nouvelle orthographe est moderne. Sans niveler par le bas, elle régularise le système orthographique du français et supprime certaines anomalies. Nous vous présentons sur cette page les rectifications. Sachez toutefois que celles-ci sont officiellement recommandées, sans toutefois être imposées.

    pour lire plus cliquez sur :

    http://www.ccdmd.qc.ca/fr/jeux_pedagogiques/?id=1077&action=animer

    et sur 

    http://www.orthographe-recommandee.info/


    votre commentaire
  • Trouvé sur tadine.ca

     

    Et, vive la langue française !

     

    Note : Deux façons d'écrire une dictée , deux interprétations différentes, laquelle préférez-vous ?
    Je ne suis pas l'auteur de ce "texte".
    Madame Cécile Drapeau me l'a fait parvenir, elle l'a elle-même reçu d'une amie.
    Un autre exemple des particularités de notre langue.
     
     

     

    Une dictée sans fautes Une dictée, 100 fautes
     

    Dans la cuisine du vieux chalet

    Un ravioli, au fond d'un petit poêlon, réchauffe. Et il dore sous une couche de gruyère râpé.

    Le vieux chalet est bien tranquille. Pour le dîner, tout sera grillé, appétissant, fondant . Le fromage est posé sur un plat ravissant, sans doute, et d'une bouchée, il sera avalé !


    Le saucisson gras et bien tendre sera coupé en rondelles et, servi sur un plateau. Le chocolat bout, le verser sera délicat et dangereux !

     

    D'un seul coup, il écume et gorge le chalet d'un bon et tranquille parfum.

     

     
    Dans la cuisine du vieux chat laid

    Un rat vit au lit, au fond d'un petit poêle long. Réchauffé, il dort sous une couche de gruyère râpé.

    Le vieux chat laid est bien tranquille : pour le dîner, tout ce rat, gris et appétissant, fond dans le fromage. Et, posé sur un plat, ravi, sans s'en douter, d'une bouchée, il sera avalé !

    Le sot, si son gras est bien tendre, sera coupé en rondelles et servi sur un plat. Oh ! le choc ! Holà ! Bouleversé ce rat délicat est dangereux !

     

    D'un seul coup, il écume, égorge le chat laid d'un bond et, tranquille, part.
    Fin

     

     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique