•  Le pluriel des noms

    Saut, sceau, seau, sot

    Une histoire de [so] qui tombent et pour laquelle on demande souvent comment écrire le mot... de la fin.

     

    QUESTION — Il était une fois un sot qui se promenait à dos d’âne, il portait dans la main droite un seau d’eau, et dans la gauche, le sceau du roi, l’âne, tentant un saut, trébucha, les trois [so]s tombèrent. Dans une dictée, comment écrire le dernier [so] de la phrase ?

    On ne peut que... dire cela... et non l’écrire : il s’agit d’homophones (mots s’entendant de la même manière, mais avec des orthographes différentes).C’est toute l’astuce... de l’astuce. Elle montre d’ailleurs tout l’intérêt de l’orthographe qui met du sens dans le son (et pas le son destiné à l’âne, bien entendu).

    Le problème posé n’a aucune solution, parce que le nombre correspond à des « objets » différents n’ayant pas le même sens. Aucune graphie n’est possible : chacune d’elle ne correspond qu’à un objet. Outre le maladroit de l’histoire, il n’y a qu’un seul sot : celui qui tente (vainement) de trouver une réponse à un problème insoluble... même dans l’eau du seau.

    Cette histoire de seau est du même tonneau que la devinette : « Quelle est la différence entre un pigeon ? » (Le pigeon est généralement celui auquel on pose la question.)

    Compléments

    Guy Bertrand

    Guy Bertrand nous signale (mars 2010) que la question posée prend un sens plus intéressant dans la dictée suivante :

    Un sot cavalier portait un seau peu large et un sceau royal. Sur un écart du cheval, les trois [so] tombent.

    Dans ce cas, il y a une seule solution, qui impose de renoncer au pluriel :
    Sur un écart du cheval, L’étroit seau tombe.

    Thomas Deslypper

    Autre version indiquée par Thomas Deslypper (juin 2010) : « Je connaissais une autre variante de cette énigme ; elle veut qu’on précise que le cavalier est un sot étriqué, ce qui implique qu’on peut en fin de phrase écrire : l’étroit sot tombe. »

    source : http://www.langue-fr.net/spip.php?article153


    votre commentaire
  •  

     

    ALORS ????  

     

    Un partage de Lydia


    votre commentaire
  • L'orthographe des couleurs

    Accord des couleurs

    L'accord des couleurs est loin d'être simple en français. On peut cependant distinguer les cas suivants.

     

    En règle générale, lorsque la couleur est un adjectif, il s'accorde en genre et en nombre avec le nom.

    des étoffes
    des souris vertes

     

    Là où ça se complique, c'est lorsque l'adjectif en question est un nom commun qui est pris adjectivement. En gros, l'adjectif est aussi un nom. À ce moment-là, la couleur est invariable.

    des yeux marron (de la couleur du marron)
    des étoffes orange (de la couleur de l'orange)

    On peut citer d'autres noms qui peuvent servir à exprimer une couleur et qui sont invariables : abricot, ardoise, argent, azur, brique, bronze, café, caramel, champagne, chocolat etc.

     

    Cependant, pour faire simple, certains noms sont assimilés à des adjectifs et s'accordent donc avec le nom qualifié. Ce sont : mauve, pourpre, rose, écarlate, fauve, vermeil et incarnat.

    des étoffes mauves

     

    Deux adjectifs employés pour désigner une seule couleur sont invariables.

    des yeux bleu clair (sans trait d'union)

    Si ce sont deux adjectifs de couleur, on met un trait d'union.

    des yeux bleu-vert

     

    On écrit "des balles rouge et bleu" si chaque balle comporte du rouge et du bleu.
    Mais, on écrit "des balles rouges et bleues" s'il y a des balles uniquement rouges et des balles uniquement bleues.

     

    source : https://leconjugueur.lefigaro.fr/frcouleur.php


    votre commentaire
  •  Le pluriel des noms

     

    Le pluriel des noms - cours

     

    La plupart des noms ont un pluriel en -s. Mais il existe des exceptions, que vous devez connaître.

    Quel est en général le pluriel des noms ?

    En général, les noms forment leur pluriel en ajoutant un -s au singulier.

    le lièvre -> les lièvres

    un rat -> des rats

     

    Comment se forme le pluriel des noms en -eu, -au, -eau ?

    La plupart des noms terminés au singulier par -eu, -au, -eau forment leur pluriel en ajoutant un -x.

    un cheveu => des cheveux

    un drapeau => des drapeaux

    un tuyau => des tuyaux


    Les mots landau, sarrau, pneu et bleu forment leur pluriel en ajoutant un -s.

    les landaus

    les sarraus


    Même règle pour quelques mots se terminant en -eu :

    beu, bisteu, bleu, émeu, enfeu, eu, lieu (le poisson, pas l'endroit), neuneu, pneu, rebeu.


    Exemples : les pneus, les bleus

     


    Comment se forme le pluriel des noms en -ou ?

    La plupart des noms terminés par -ou au singulier forment leur pluriel en ajoutant un -s.

    un sou =>  des sous



    Sept mots en -ou prennent un -x au pluriel : bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou, pou.

    un bijou => des bijoux

     


    Comment se forme le pluriel des noms en -s, -x, ou -z ?

    Les noms déjà terminés au singulier par -s, -x, ou -z ne changent pas de forme au pluriel.

    le bois =>  les bois
    le prix => les prix
    le gaz => les gaz



    Quel est le pluriel des noms en -al ?

    La plupart des noms terminés par -al forment leur pluriel en -aux.

    un animal => des animaux                                           

    un cheval => des chevaux


    Quelques noms terminés en -al forment leur pluriel en ajoutant un -s : bal, carnaval, chacal, festival, récital, régal, cal, serval.

    un carnaval => des carnavals




    Quel est le pluriel des noms en -ail ?

    Certains mots terminés par -ail forment leur pluriel en ajoutant un -s : attirail, chandail, détail, gouvernail et portail.

    un portail => des portails
    un détail => des détails


    D'autres mots terminés par -ail ont un pluriel en -aux : émail, travail, vitrail.

    un corail => des coraux
    un émail => des émaux




    Le pluriel peut-il changer la prononciation d'un nom ?

    Oui ! Au pluriel, dans quelques cas, on ne prononce pas les consonnes finales.

    Un œuf [œf] => des œufs  [ø]


    Attention : 
    un œil et des yeux [ziø]




    Trouvez le pluriel des noms suivants :

    pour faire l'exercice, cliquez sur le lien suivant :

    https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-12595.php

     


    votre commentaire
  • Un partage d'Alain

     Qu'est ce qu'un Analphabète ?

     



     > > >           Très belle explication de la langue  française ... 
    > > >   
        La réforme de  l’'orthographe imposée par la ministre française de  l’Éducation nationale, prévoit de simplifier la (notre)  langue française afin que les plus mauvais en orthographe  n'’aient plus de complexes…  
    > > >   
    > > >   En obligeant les plus  doués à rejoindre le niveau des plus nuls !  
    > > >    
    > > > 
        Ainsi, le "ph" de  "pharmacie" sera remplacé par un "f" pour donner "farmacie"  ; "orthographe" s’écrira "ortografe" et "analphabète"  deviendra "analfabète". 
    > > >  
       Or, chaque mot prend  son sens dans ses racines : ainsi, le mot "analphabète" est  issu des deux premières lettres de l'alphabet Grec, " alpha  " et " beta " précédées du préfixe privatif " an " qui lui  donnent son sens originel, à savoir :                                           "qui ne connaît pas les lettres", donc qui ne sait ni lire,  ni écrire. 
    > > >  
      Si désormais on écrit  "analfabète", c'est totalement différent, et il faut revoir  l'étymologie du mot ; et par conséquent, son sens.  
    > > > 

    > > > 
     Donc, "analfabète" est issu  de : 
    > > >  
       - "anal" : qui a  rapport à l'anus, 
    > > >   
       - "fa" : la quatrième  note de la gamme, 
    > > >   
       - "bête" : personne un  peu sotte.... 
    > > >  
       Un "analfabète" est  donc un con qui fait de la musique avec son trou de balle  !!!!! 
    > > >   
      A ne pas confondre avec "les  trous du cul" qui pondent "des réformes à la con" au  ministère de l’Éducation nationale  !!!!
    > > > 
           Ai-je bien résumé le  problème ??     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique