• Trouvé sur

    Trouvé sur le Net


    votre commentaire
  • Une déclaration d'amour à la France !

    Le meilleur orateur de France ! Ecoutez….

     

    Je vous ai tapé le texte afin que vous puissiez apprécier !!!

     

    Bizzzzz.....Cath

     

     

    Chère France,

     

    On t'a fait par le passé des déclarations de guerre,

    On te remplit chaque année une déclaration d'impôts,    

    Mais ce soir je viens avec une déclaration d'amour.

     

    J'aurais aimé n'être pas français

     

    Pour pouvoir te choisir ma France.

     

    Ce n'est pas de moi, C'est Victor Hugo!

     

    Mais, c'est vrai que vu de l'étranger,

     

    Tu n'es pas un pays comme les autres.

     

    Capable du meilleur comme du pire,

     

    Tu es le pays de la haute couture et du bronzage Marcel,

     

    De la poularde aux morilles et du sandwich triangle poulet-mayonnaise,

     

    Des pains au chocolat et... des chocolatines !

     

    Tu as donné au monde...

     

    On voit qu'on est à Paris ce soir!

     

    Tu as donné au monde les Droits de l'Homme,

     

    Et tu obliges les enfants à apprendre le plus-que-parfait du subjonctif encore de nos jours.

     

    Bref, le français tombé là-dedans quand il était petit

     

    Est forcément un être assez insaisissable.

     

    Qui commémore chaque année l'histoire de ta glorieuse révolution,

     

    Chaque jour même,

     

    à coups de guillotine à saucisson pour l'apéro,

     

    Qui est très fier d'avoir inventé le French Kiss

     

    Et qui lui a donné un nom anglais.

     

    Le français, jamais à l'heure mais toujours râleur,

     

    Te critique en permanence,

     

    C'est sa façon de t'aimer.

     

    Et c'est vrai que devant le prix d'un croque-monsieur

     

    Dans un de tes trains en retard,

     

    Ou quand tu nous envoies chaque année un formulaire administratif

     

    Qui nous redemande notre date de naissance,

     

    Comme si elle pouvait avoir changé d'une année sur l'autre,

     

    On se dit souvent:"Ah, ça , c'est bien la France !"

     

    Mais devant le parfum d'une boulangerie,

     

    Un matin d'hiver, la santé gratuite pour tous,

     

    Ou un but de Kylian Mbappé,

     

    On se dit aussi; "Ah ça c'est bien, la France !"

     

    Et comme nous, les français on est timide,

     

    On n'ose pas te le dire, mais cette façon

     

    Dont tu maries l'inutile au sublime

     

    Sans jamais te prendre au sérieux,

     

    ça te rend belle et c'est pour ça qu'on t'aime.

     

    C'est écouter France Gall à Paris en bagnole,

     

    Ou le chant des cigales au pays de Pagnol.

     

    C'est ta Corse en montagne et tes vins bourguignons,

     

    Les fest-noz de Bretagne et le pont d'Avignon.

     

    Et ta langue, partagée par-delà les frontières,

     

    De Québec à Alger, on peut aimer ses airs !

     

    Douce, comme au réveil, un pot de confiture,

     

    France, vrai Père Noël, qui ne serait pas une ordure,

     

    Tu essaies d'apporter de manière équitable,

     

    La joie au Petit Prince autant qu'aux Misérables.

     

    Chacun sous ton regard dort sur ses deux oreilles,

     

    Car même dans le brouillard et la nuit,

     

    Simone Veil !

     

    J'aime tant ton élégance et ta belle nature,

     

    Que je courrais, ma France, toutes tes préfectures

     

    S'il le faut, pour trouver le formulaire à jour

     

    Sur lequel je pourrais déclarer mon amour !

     


    votre commentaire

  •  

     

    Avec le verbe aimer
    Tu seras mon présent
    Je te conjuguerai
    Peut-être à tous les temps

    Si belle est ta grammaire
    J'aurai des attributs
    Et mon vocabulaire
    Ne sera pas obtus

    Avec tes imparfaits
    Je t'aimerai encore
    Même si tu revenais
    Un peu sur tes accords

    Du verbe au complément
    Je serai le sujet
    Tu poseras l'accent
    Et moi les guillemets

    Si quelques parenthèses
    Abîment notre histoire
    Nous en ferons la thèse
    Ce sera dérisoire

    Je lirai un discours
    De pleins et de déliés
    Qui tourne tout autour
    Du passé composé

    J'inventerai des signes
    Des points de suspension
    Sur un cahier de lignes
    Au rythme des leçons

    Dans le futur présent
    Je t'envoie ces refrains
    Pour que de temps en temps
    Tu reviennes demain
     


    votre commentaire
  •  

    Un poème création de Cath

    Jardin d’hiver

    Le souffle  de l’hiver

    S’est répandu sur le vert

    En un tapis de blanches perles

    Dans mon jardin d’hiver !

    Plus d’herbe, plus de verdure,

    Des ramures comme du verre…

    La neige a effacé les bordures

    Dans mon jardin d’hiver.

    Les oiseaux transis volètent

    Tous alentours et quêtent,

    Pour se nourrir, quelques miettes

    Dans mon jardin d’hiver.

    Quand reviendront le vert,

    Le merle et le pic-vert,

    Les crocus et les primevères

    Dans mon jardin d’hiver ?

    Cathi

     

    La météo m'ayant bloquée à la maison, j'ai pris ma plume ...et mon appareil photos...

    Bizzzzzzzzz A bientôt Cath

     

    Résultat de recherche d'images pour "images animées de MERCI"


    votre commentaire
  • Tellement vrai ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique