• Les dictons pour le mois de janvier

     

    Les dictons du mois classés par jour :

    Le 1er janvier :
    Nuit du nouvel an sereine, signe d'une année pleine.
    À l'an neuf, le jour augmente d'un pas de bœuf.
    Les douze premiers jours de ce premier des mois, pour chacun d'eux forment autant de lois.
    Le mauvais an entre en nageant.
    Quand est sec le mois de Janvier, ne doit se plaindre le fermier.
    Janvier d'eau chiche fait le paysan riche.
    Quand le mois de Janvier n'aide pas le bouvier, il s'aidera de mars ou de février.
    À janvier sage, bon présage.
    Janvier d'eau chiche fait le paysan riche.
    Mieux vaut un voleur dans son grenier, qu'un laboureur en chemise en janvier.
    Mieux vaut voir un loup sur un fumier, qu'un homme en chemise en janvier.
    Quand il ne pleut pas en janvier, il faut étayer le grenier.
    Orage en janvier, l'hiver est avorté.
    Quand l'orage se fait entendre en janvier, on l'entendra tous les autres mois de l'année.
    Quand il tonne en janvier, il tonne tous les mois de l'année.
    Neiges et gelées blanches en janvier, causent du mal aux montagnes comme aux vallées.
    Si les mouches dansent en janvier, le cultivateur de ses fourrages doit s'inquiéter.
    Quand sec est le mois de janvier, ne doit se plaindre le fermier.
    Quand le crapaud chante en janvier, serre ta paille, métayer.
    Fleurs de janvier, ne vont dans le panier.
    Quand on peut labourer en janvier, on aura sept pains pour un dîner.
    Jour de l'an beau, mois d'août très chaud.
    À l'an neuf, les jours croissent du pas d'un bœuf.
    Au décours de janvier, la serpe au bois et le levier.
    An de nouveau, tout nous est beau.
    Bon jour et bon an, la paille au cul, et le feu dedans.
    Quand le soleil brille le jour de l'an, c'est signe de gland.
    Beau jour de l'an, beau mois d'août.
    Premier de l'an beau, août chaud.
    Calme et claire nuit de l'an, à bonne année donne l'élan.

    Le 2 janvier :
    Le temps du deux janvier présage celui de septembre.
    Saint Clair porte quarantaine.

    Le 3 janvier :
    Sainte Geneviève ne sort point, si saint Marcel ne la rejoint.

    Le 4 janvier :
    Le jour de saint Odilon, souvent n'amène rien de bon.
    De sainte Pharaïlde la chaleur, c'est la colère et notre malheur.

    Le 5 janvier :
    À partir de saint Siméon, tu peux semer tes melons.
    À la saint Siméon, la neige et les tisons.
    À la saint Gerlac le temps froid et serein, l'année sera bonne c'est certain.

    Le 6 janvier :
    Beaux jours aux Rois, blé jusqu'au toit.
    Belle journée aux Rois, l'orge croît sur les toits.
    Quand le soleil luit aux Rois, le chanvre croît sur les toits.
    Quand les Rois sont clairs, la chènevière vient sur les toits.
    Quand il pleut le jour des Rois, le chanvre vient sur les toits.
    Pluie aux Rois, blé jusqu'au toit.
    Pluie aux Rois orge jusqu'au toit, et dans les tonneaux vin à flots.
    Si le soir des Rois beaucoup d'étoiles tu vois ; auras sécheresse en été et œufs au poulailler.

    Le 7 janvier :
    S'il gèle à la saint Raymond, l'hiver est encore long.

    Le 8 janvier :
    Temps de saint Lucien, temps de chien.
    Au jour de sainte Gudule, le jour croît, mais le froid ne recule.

    Le 9 janvier :
    Saint Julien brise la glace, s'il ne la brise c'est elle qui l'embrasse.
    Pour saint Adrien, le froid nous revient.

    Le 10 janvier :
    Entre le 10 et le 20 janvier, les plus constants sont les chapiers.
    À la saint Guillaume, tu auras du blé plus que de chaume.
    Beau temps à la saint Guillaume donne plus de blé que de chaume.

    Le 11 janvier :
    À saint Paulin, on compte les hirondelles autour d'Amiens.
    Grosse pluie à la sainte Hortense, faudra diminuer la pitance.

    Le 12 janvier :
    Arcade et Hilaire gèlent les rivières.
    Les douze premiers jours de janvier, indiquent le temps qu'il fera les douze mois de l'année.

    Le 13 janvier :
    Soleil au jour de saint Hilaire, fends du bois pour ton hiver.
    S'il neige à la saint Hilaire, il fera froid tout l'hiver.
    À la saint Hilaire, le jour croît d'un pas de bergère.
    Soleil et chaleur à la saint Hilaire n'indiquent pas la fin de l'hiver.

    Le 14 janvier :
    Soleil de sainte Nina, pour un long hiver rentre ton bois.

    Le 15 janvier :
    S'il gèle à la saint Maur, la moitié de l'hiver est dehors.

    Le 16 janvier :
    Prépare pour saint Marcel, tes graines nouvelles.

    Le 17 janvier :
    Saint Antoine sec et beau, remplit caves et tonneaux.
    Si la saint Antoine a la barbe blanche, il y aura beaucoup de pommes de terre.
    S'il pleut la veille de la saint Pierre, la vigne est réduite au tiers.
    À la saint Antoine, les jours croissent du pas d'un moine.
    Quand il pleut le jour de saint Antoine, pomme de terre prospère.
    À saint Antoine grande froidure, à saint Laurent grands chauds ne durent.

    Le 18 janvier :
    Saint Pierre pluvieux est pour trente jours dangereux.
    Arrivés à la saint Antoine, jours croissent le repas d'un moine.
    À la chaire du bon saint Pierre, l'hiver s'en va s'il ne resserre.
    À la saint Pierre, l'hiver s'en va ou se resserre.
    Neige de la sainte Prisca, va apporter une belle année que voilà.

    Le 19 janvier :
    Janvier le frileux, février le grésilleux.
    Janvier de glace fait le point, février qui passe le rompt.

    Le 20 janvier :
    À la saint Maur, tout est mort.
    À la saint Maur, moitié de l'hiver est dehors.
    D'habitude à la saint Maur, la moitié de l'hiver est dehors.
    À la saint Sébastien, l'hiver reprend ou se casse les dents.
    S'il gèle à la saint Sébastien, la mauvaise herbe ne revient.
    S'il gèle à la saint Sébastien, l'hiver s'en va ou revient.

    Le 21 janvier :
    Jour de saint Agnès, jamais trop de froid ne laisse.
    À la sainte Agnès, l'hiver sans amour ne progresse.
    À sainte Agnès, une heure de plus.
    Pour sainte Agnès et saint Fructueux, les plus grands froids.

    Le 22 janvier :
    Si le jour de saint Vincent le soleil est clairvoyant, il y aura beaucoup de jus au sarment.
    Quand le soleil luit à la saint Vincent, le vin monte au sarment.
    Aube claire à saint Vincent, beaucoup de fruits pour tout le monde.
    À saint Vincent une claire journée, nous annonce une bonne année.
    À la saint Vincent s'il fait beau, le bouvier doit épargner le feneau.
    Quand il fait beau le jour de saint Vincent, le vigneron s'en va chantant.
    Le jour de saint Vincent clair et serein, annonce une année de bon vin.
    Le jour de saint Vincent, si le soleil luit grand comme un chapeau, on aura du vin plein le tonneau.
    Quand saint Vincent est clair et beau, il y a du vin comme de l'eau.
    Si le jour de saint Vincent est trouble, il met le vin au double.
    Le jour de la saint Vincent, tout gèle ou tout détend.
    À la saint Vincent, l'hiver monte ou descend.
    À la saint Vincent, l'hiver prend ou se casse les dents.
    À la saint Vincent, les glaçons perdent leurs dents.
    Saint Vincent clair et beau, plus de vin que d'eau.
    À la saint Vincent tout dégèle ou tout prend.
    À la saint Vincent cesse la pluie et vient le vent.
    À la saint Vincent l'hiver se reprend, tout gèle ou tout fend.
    À la saint Vincent ou les glaçons perdent leurs dents, ou les recouvrent pour longtemps.
    À la saint Vincent, la sève monte dans les sarments.
    À la saint Vincent l'hiver quitte sa dent ou la reprend.

    Le 23 janvier :
    Saint Barnard ensoleillé rend le vigneron gai.
    À sainte Emérance, les jours rallongent d'une aune de gance.
    Sécheresse de janvier, richesse de fermier.

    Le 24 janvier :
    Si janvier est doux comme février, février est rude comme janvier.
    Neige de St-Babylas, bien souvent on s'en lasse.

    Le 25 janvier :
    Saint Vincent clair et saint Paul trouble, mettent le vin dans la gourde.
    De saint Paul la claire journée, nous dénote une bonne année.
    De saint Paul les brouillards, mortalité de toutes parts.
    À la saint Paul, l'hiver se casse ou se recolle.
    À la saint Paul s'entrebattent les vents, celui qui l'emporte dominera l'an.
    À la conversion de saint Paul, l'hiver se rompt le cou, ou pour quatorze se le renoue.
    Soleil de St-Priest, abondance de millet.

    Le 26 janvier :
    La sainte Mélanie, de la pluie en veut mie.
    Sainte Paule sec et beau, remplit greniers et tonneaux.

    Le 27 janvier :
    Saint Julien brise la glace, s'il ne la brise, il l'embrasse.
    Après sainte Angèle, le jardinier ne craint plus le gel.
    Beau temps à la saint Julien, promet abondance de biens.

    Le 28 janvier :
    Saint Charlemagne, février en armes.
    Pour Charlemagne, les écoliers, doivent fermer livres et cahiers.

    Le 29 janvier :
    S'il gèle à la saint Sulplice, le printemps sera propice.

    Le 30 janvier :
    Souvent à la sainte Martine, l'hiver reprend dès mâtines.
    Prends garde à la sainte Martine, car souvent l'hiver se mutine.

    Le 31 janvier :
    Souvent fin janvier ne remplit pas le panier.
    Compte bien fin janvier, que tu as mangé la moitié de ton grenier.
    Janvier fait souvent la faute, et elle est reprochée à mars.
    Janvier et février, comblent ou vident le grenier.

     

    source : https://www.mon-poeme.fr/dictons-mois-janvier/


    votre commentaire
  • Trouvé sur dicocitations.lemonde.fr/

    Le nouvel an


    votre commentaire
  • Les dictons de Noël

    Dictons concernant un thème particulier:   La fête de Noël

     

    Ces dictons viennent, pour la majorité, d'observations faites dans la vie de tous les jours de nos anciens, habitants de la campagne.

    Le cycle de 12 jours

    Une croyance bien répandue (à partir de laquelle émanent bien des dictons) est celle du cycle de 12 jours.
    Dans cette croyance, une des 12 journées du cycle correspondait à un mois de l'année qui suivait et la température qu'il faisait à une de ces journées en particulier, devait représenter la température du mois qui y était associé.

    Mais quels étaient ces 12 jours?
    En France, selon les régions, ce cycle pouvait se situer entre le début du mois de décembre jusqu'à la Chandeleur (2 février), mais en général, les 12 jours étaient ceux qui vont du 25 décembre au 6 janvier (de Noël à la fête des Rois).

    Voici donc le dicton général:

    Regarde comment sont menées
    Depuis Noël douze journées
    Car suivant ces douze jours
    Les douze mois auront leur cours

     

    Ce cycle portait différentes appellations selon les régions: pour les québécois, c'est "les journaux";
    en Provence, calendo ou les "jours compteurs",
    dans le Berry, les "éprouves",
    en Lorraine, "les petits mois"
    et dans d'autres régions de France, ce sont les "ajets".

     

    Noël porte l'hiver dans sa besace
    S'il ne l'a pas devant, il l'a derrière

    Quand on a l'hiver avant Noël
    On est sûr d'en avoir deux


     Au jour de Noël
    Les jours croissent d'un pas de colonel.


     A Noël,
    Les jours rallongent d'un pas d'hirondelle
    Aux Rois, d'un pas d'oie
    Et à la Chandeleur, d'une heure

    Quand à Noël, on se chauffe au soleil

    Le jour de Pâques, on se chauffe à la bûche de Noël


     Noël blanc, Pâques vertes
    Noël vert, Pâques blanches


     Quand on mange le gâteau au chaud (gâteau de Noël)
    On mange les oeufs derrière le fourneau (oeufs de Pâques)

    La récolte était prévisible!...

    Les anciens avaient toutes sortes de façons de prédire la récolte qui allait venir l'année suivante. Même la température qu'il faisait la veille de Noël (soir du 24 décembre) pouvait, semble-t-il, leur donner des indices...
     
     

    Messe de minuit obscure
    Récolte de fèves sûre


    Noël sans lune
    De trois brebis il n'en reste qu'une


     Clair de lune à Noël,
    Dans la cruche peu de miel,
    Dans les champs, ni blé, ni orge.


    A Noël grand vent
    Aux arbres fruits abondants


     Noël est-il venteux,
    Il est beaucoup plus avantageux.
    Beaucoup d'huîtres, de poissons,
    Des fruits, du vin à foison,
    Dans chaque saison.


    Noël dans l'obscurité,
    Dans les champs, avoine et blé.


    Si, à Noël, les blés sont verts
    Peu de pain pour le maître
    Beaucoup de paille pour les bêtes


    Quand les Avents de Noël sont fleuris
    Il y aura abondance de fruits

     

     

    source: http://www.meteo.org/bizarre/dicton.htm#noel


    votre commentaire
  •  

    Trouvé sur

    Les 40 proverbes, adages et dictons Noël :

     Noël herbeux, Pâques neigeux. 
    Proverbe franc-comtois ; Les proverbes et dictons de la Franche-Comté (1876)

     Noël herbeux, Pâques teigneux. 
    Proverbe franc-comtois ; Les proverbes et dictons de la Franche-Comté (1876)

     À force de chanter Noël, arrive la Nativité. 
    Proverbe breton ; Les proverbes et dictons de la Bretagne (1981)

     Noël gelé promet Pâques fleuries 
    Proverbe agricole ; Les proverbes et dictons agricoles de la France (1872)

     Quand Noël par la lune est éclairé, beaucoup de paille et peu de blé. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons météorologiques (1816)

     À Noël froid dur, annonce les épis les plus sûrs. 
    Proverbe agricole ; Les proverbes et dictons agricoles de la France (1872)

     Qui se chauffe au soleil à Noël, le saint jour, devra brûler du bois quand Pâques aura son tour. 
    Proverbe cévenol ; Les proverbes et dictons des Cévennes (1864)

     Quand on voit un hiver avant Noël, on est sûr d'en avoir deux. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons des mois (1913)

     Si Noël est chargé d'eau, l'été n'en sera que plus beau. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons des mois (1913)

     Noël neigeux, été merveilleux. 
    Proverbe français ; Les dictons de la pluie et du beau temps (1985)

     Noël sans neige fait bon air ; Noël neigeux fait bon hiver. 
    Proverbe français ; Les dictons de la pluie et du beau temps (1985)

     Jours de Noël humides, épis sans grains ; jours de Noël froids, épis grainés. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons populaires (1874)

     Ciel laiteux à Noël, partout très long gel. 
    Proverbe français ; Les dictons de la pluie et du beau temps (1985)

     Un mois après Noël tout comme un mois devant, c'est l'hiver à bon escient. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons de la France (1872)

     Brume de la Noël, ne fait ni bien ni mal. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons du Languedoc (1872)

     Tant fut crié Noël qu'enfin il est venu. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons de la France (1872)

     Verte fête de Noël, blanche fête de Pâques. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons du Haut-Rhin (1872)

     Tels sont les six jours depuis Noël jusqu'au 1er de l'an, tels sont les six premiers mois de l'année. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons des Deux-Sèvres (1872)

     À la Noël, monte sur le clocher ; si tu vois les blés beaux et verdoyants, peu de pain aux chiens et beaucoup de paille aux bœufs ; si tu les vois tristes et peu apparents, c'est le contraire. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons de l'Ardèche (1872)

     Noël le jeudi, c'est la famine. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons du Gers (1872)

     Si le jour de Noël est sans lune, que celui qui a deux brebis en tue une. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons des Hautes-Alpes (1872)

     Si Noël arrive un lundi, que celui qui a deux bœufs en tue un. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons des Hautes-Alpes (1872)

     Tonnerre à Noël, pas d'hiver. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons du Pas-de-Calais (1872)

     Le jour de Noël humide, donne grenier et tonneau vides. 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons de la Moselle (1872)

     Givre à Noé (Noël), pommes à mandelé (manne). 
    Proverbe français ; Les proverbes et dictons des Ardennes (1872)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique