• Trouvé sur fr.audiofanzine.com

    Dans les années 60, un journaliste interrogeait Ray Charles dont il était visiblement grand admirateur, mais un peu lourd :
    - dites moi, M. Charles. Vous avez l'immense succès que l'on connaît. Vous êtes riche, vous avez une vie comblée, mais quand même...euh... enfin, on dit que la cécité développe l'audition... Alors peut-être que si vous n'aviez pas été aveugle, vous n'auriez pas été l'extraordinaire musicien que vous êtes, vous n'auriez pas connu le fantastique succès que vous avez... enfin, malgré tout... est-ce que ce n'est pas trop dur d'être aveugle ?
    - ça aurait pu être pire : j'aurais pu être noir.

    Nouveau morceau : compo collective (saison 43) avec Philrud :Helium game

    ⚆ _ ⚆ Pub éclaté 

     

    - - - - - - -
    Victime, jeune, de la petite vérole, Alfonse Allais n’était pas très beau.

    Au cours d'une soirée, une jolie femme un peu éméchée s’adresse à lui :

    " Mon cher Alfonse, si nous faisions un enfant ensemble, il aurait ma beauté et votre intelligence...

    " Dame ! Imaginez qu’il ait ma beauté et votre intelligence !...

     

    Je ne sais plus pourquoi j'ai repensé à une sage lecture faite il y a quelques décennies, l'ouvrage s'intitule "Le WITZ, ou le trait d'esprit".

    C'est de Freud, mais pour une fois on se marre à toutes les pages.

    Parmi les anecdotes, il citait celle d'un roi (je crois même me ressouvenir qu'il s'agissait de Louis XIV himself), grand sauteur devant l'Eternel qui, traversant un village à cheval, remarque dans la foule un jeune paysan qui lui ressemble vraiment beaucoup, physiquement.

    Le Bourbon (dont la guérison de la fistule anale inspirera l'Italien Lully, lequel, repompé note-pour-note par un Allemand devenu anglais sous le nom de Haendel, prendra le nom de "God save the King" -l'hymne célèbre qu'on dédie aujourd'hui à Mamie Elizabeth-), le Roi donc s'approche de son presque-sosie, bien qu'il eût pu être son fils... Il arrête donc son cheval et le reste du convoi pour pouvoir adresser de son air le + supérieur :

    - " Votre mère aura travaillé à la Cour, je présume ?!...

    - " Certes non, Sire... Mon père, oui !

     

    Citation :
    Vous ne m'avez pas crue, vous m'aurez cuite

    Jeanne d'arc

     

    * Un journaliste demandait à Paul McCartney comment il réagissait à l'annonce de sa mort (!) qui avait été faite la veille.

    Sir Paul répondit, un rien courroucé-british (j'adore) :

    " C'est quand même incroyable que, depuis 1963, à chaque fois qu'il se passe un truc chez les Beatles, je suis toujours le dernier prévenu !

    J'en avais entendu une belle de Cabrel aussi.
    Un journaliste lui posait une question du genre : "vous des chansons d'amour triste, avez vous vraiment vécu tant de rupture que ça?"
    Il lui avait répondu que pour connaitre le gout de la mer, il n'était pas nécessaire de la boire entièrement, qu'en général, en boire un verre suffit
    Al bundy vs Georges abitbol
     
     

    source : http://fr.audiofanzine.com/le-pub-des-gentlemen/forums/t.621990,florilege-reparties-celebres-jolis-quot-mots-quot-d-auteurs-et-compositeurs,p.7.html


    votre commentaire
  • Trouvé sur

    Un homme aborde une femme dans un bar ... : 

    Lui : - On ne s'est pas déjà rencontres ? 
    Elle : - Sûrement, je suis infirmière aux maladies vénériennes. 

     ----------------------------------------------------------------------------- 

    Lui : - Vous, je vous ai déjà vue quelque part ... 
    Elle : - Oui, et c'est d'ailleurs pour ça que je n'y vais plus. 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Ce siège est libre ? 
    Elle : - Oui, et le mien aussi sera libre, si vous vous asseyez là ! 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - J'aimerais bien vous appeler, c'est quoi votre N° ? 
    Elle : - C'est dans l'annuaire. 
    Lui : - Mais je ne connais pas votre nom.... 
    Elle : - Dans l'annuaire aussi. 

     ----------------------------------------------------------------------------- 

    Lui : - Je connais tous les trucs pour satisfaire une femme. 
    Elle : - Alors fais-moi plaisir, casse-toi ! 

     ----------------------------------------------------------------------------- 

    Lui : - Je suis photographe, et je cherchais justement un visage comme le votre ! 
    Elle : - Je suis chirurgien esthétique et moi aussi, je cherchais justement un visage comme le votre ! 

     ----------------------------------------------------------------------------- 

    Lui : - Salut ! On n’est pas sorti ensemble déjà une fois, ou deux ? 
    Elle : - C'est possible mais une fois alors, je ne fais jamais deux fois la même erreur. 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - M'accorderiez-vous le plaisir de cette danse ? 
    Elle : - Non merci, j'aimerais avoir du plaisir aussi ! 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Comment avez-vous fait pour être si belle ? 
    Elle : - On a dû me donner votre part ! 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Est-ce que vous sortiriez avec moi samedi prochain ? 
    Elle : - Désolée, j'ai prévu d'avoir une migraine ce week-end ! 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Votre visage doit faire tourner quelques têtes ! 
    Elle : - Et le votre doit retourner quelques estomacs ! 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Allez, ne soyez pas timide, demandez-moi de sortir ! 
    Elle : - D'accord, veuillez sortir s'il vous plait ! 

     ----------------------------------------------------------------------------- 

    Lui : - Je crois que je pourrai vous rendre très heureuse. 
    Elle : - Pourquoi, vous partez ? 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Que répondriez-vous si je vous demandais de m'épouser ? 
    Elle : - Rien. Je ne peux pas rire et parler en même temps ! 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Puis-je avoir votre nom ? 
    Elle : - Pourquoi, vous n'en avez pas ? 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Ca vous dirait d'aller voir un film avec moi ? 
    Elle : - Je l'ai déjà vu ! 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Croyez-vous que c'est le destin qui nous a fait nous rencontrer ? 
    Elle : - Nan, juste de la simple malchance ! 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Eh quel est votre signe ? 
    Elle : - 'ne pas déranger'. 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Comment aimez-vous vos œufs le matin 
    Elle : - Non fécondés 

    ------------------------------------------------------------------------------

    Lui : - J'irai au bout du monde pour vous. 
    Elle : - Mais promettez-vous d'y rester ? 

     -----------------------------------------------------------------------------

    Lui : - Où étiez-vous durant toute ma vie ? 
    Elle : - Où je serai certainement pour le reste de vos jours : dans vos rêves.

    LES FEMMES ONT TOUJOURS LE DERNIER MOT ... en tout cas, très souvent !


    votre commentaire
  • Trouvé sur

    Inconnu 

    Une jeune danseuse aux goûts musicaux très larges aime sur sa fiche internet des artistes aussi variés que Muse,BeethovenACDC et Moonsorrow. Elle se fait interpeller par un internaute qui ironise sur l'éclectisme de ses goûts :

    "De Beethoven à ACDC, c'est le grand écart musical..."

    La danseuse lui répondit : "Une danseuse se doit de maîtriser le grand écart."

     

     

    Kateb Yacine 

    A l'occasion d'une cérémonie, l'écrivain algérien Kateb Yacine, récompensé, se dirigit vers la tribune pour recevoir son prix, vêtu comme à son habitude de son costume « bleu de Shanghai ». C'est alors qu'il trébucha dans l'escalier. Le public se mit alors à rire.

    Il eu à ce moment là cet extraordinaire répondant : « La Fontaine a fait parler les animaux, moi je réussi à les faire rire.

     

     

    Alexandre Dumas 

    Alexandre Dumas était fréquemment attaqué du fait de ses origines. Un jour, il entre dans un salon. S'y trouve un de ses ennemis, qui, le voyant apparaitre se lance dans une dissertation sur les "nègres". Dumas ne cède pas à la provocation. Son adversaire l'apostrophe directement :

    Mon cher maître, vous devez vous y connaitre, en nègres, avec tout ce sang noir qui coule dans vos veines. "

    Alors qu'un profond silence se fait dans le salon, Dumas réplique :

    Mais très certainement, mon père était mulâtre, mon grand-père était un nègre et mon arrière-grand-père un singe. Vous voyez Monsieur, ma famille commence là où la votre finit. "

     

     

    Bernard Cazeneuve 

    Le Ministre Français Emmanuel Macron se fait tacler du fait de sa barbe de 3 jours par son collègue, Ministre de l'Intérieur et donc premier flic de France :

    C'est un signe de radicalisation (islamiste, ndlr), il va falloir faire quelque chose. "

    Une blague qui ne sera sans doute pas du goût de tout le monde !

     

     

    Inconnu 

    Une internaute diffuse un 22 décembre la vidéo de canetons broyés pour produire du foie gras.

    Un autre internaute réplique en commentaire : " Un sale coup du lobby des huitres la veille de Noël !! "

     

     

    Inconnu 

    Un journaliste pose la question à un militant dans la rue :

    Comment qualifieriez-vous Marine Lepen ?"

    Réponse :

    Je ne la qualifie pas, je la disqualifie."

     

     

    lire plus sur http://www.reparties.fr/


    votre commentaire
  • trouvé sur ideaux-mots.over-blog.com

    Humour...Froid!

    Publié le 13 mars 2010 par doudou

     

    A sa femme
    qui avait la cuisse légère
    et le trompait beaucoup,

    Sacha Guitry avait dit,
    alors qu'il la croisait dans l'escalier,
    à son retour matinal :

    "Madame, sur votre pierre tombale,
    je ferai graver "Enfin froide !"


    et Yvonne Printemps lui avait répondu,
    du tac au tac :

    "Et sur la vôtre,
    je ferai inscrire
    "Enfin raide !".

     

    source : http://hebdonews.eklablog.com/trouve-sur-ideaux-mots-over-blog-com-a119300450


    votre commentaire
  • Trouvé sur reparties.fr

    Inconnu
    Dans l'émission de télévision "A prendre ou à laisser" présentée par Julien Courbet, chaque candidat porte un surnom. Nathalie, blonde pulpeuse est Général dans l’armée.
    Au moment d'ouvrir sa boite, Julien Courbet lui dit :


    "Vous portez une tenue qui ne correspond pas à votre titre de Général !"
    Julien, le candidat du jour, rebondit :
    "Quoi qu’elle a les obus..."

    ============================================================================

    Fugueuses 

    Dans la pièce de théâtre Fugueuses :
    Margot : Ne me forcez pas à être désagréable.
    Claude : J'ai l'impression qu'on a pas besoin de vous forcer.

    ===========================================================================

    Guy Bedos 

    Guy Bedos interrogé sur le plateau de On n'est pas couché :


    Alors vous n'aimez pas les ministres de l'intérieur ? "
    Guy Bedos : " C'est-à-dire, que j'ai très souvent envie de les mettre à l'extérieur. "

    ==========================================================================

    The Good Wife 

    Une plaignante à propos de son avocate :


    Je connais Nancy depuis toujours et je préfére prendre quelqu'un en qui j'ai confiance. "
    Le juge : " Mademoiselle vous n'êtes pas assez âgée pour la connaitre depuis toujours. "
    =================================================================================

    source : http://www.reparties.fr


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique