• LE CADUCÉE

     

    Origine du caducée

    Le caducée est une sorte de sceptre qui atteste de la fonction de celui qui le porte. Apollon, Hermès, Esculape, qui était le véritable propriétaire du caducée dans la mythologie ? Cet « insigne du héraut », attribut de Hermès-Mercure, constitué par une baguette autour de laquelle s'enlacent deux serpents ailés symbolise le commerce. Selon l'Encyclopédie de Diderot et le Littré, le caducée est l'attribut de Mercure et c'est l'opinion que partagent les auteurs qui ont étudié le sujet. Certains revendiquent cette même dénomination au bâton serpentaire d'Esculape voire à la coupe d'Hygie enlacée par le serpent.

    Le caducée pharmaceutique représente un serpent qui s'enroule, se redresse et renverse sa tête vers le bord d'une coupe. La coupe est celle dans laquelle Hygie, fille d'Esculape et déesse de la santé, donnait à boire au serpent du temple d'Epidaure. C'est vers le IXème siècle avant Jésus-Christ que s'établit en Grèce le culte d'Asklepios, dieu de la médecine représenté avec un bâton autour duquel s'enroule un serpent. Le serpent serait lié à l'art de guérir, à la fécondité et à la vie. Le bâton représenterait l'axe du monde, l'arbre de vie ou une arme magique. Le bâton d'Esculape aurait été utilisé pour la première fois comme emblème de la Médecine au VIème siècle.

    Le serpent d'Epidaure enlaçant une coupe apparaîtrait, dès 1222, chez les apothicaires de Padoue comme symbole distinctif de la pharmacie, figurant comme motif principal de leur bannière. Il apparaît en France en 1820, à côté de la tête d'Hygie sur un jeton gravé par Barre pour la Société de Pharmacie de Paris, devenue depuis le décret du 5 septembre 1946, l'Académie de Pharmacie. L'usage de ce symbole n'était pas très répandu en France, lorsqu'en 1942 le Conseil Supérieur de la Pharmacie, à la demande du Secrétariat d'Etat à la Santé, le choisit comme emblème de la pharmacie française. Le modèle proposé par la Maison Draeger fut adopté, le seul dont les pharmaciens soient autorisés à se servir officiellement et publiquement, -qu'il s'agisse d'enseignes, lumineuses ou non, d'affiches, d'appositions sur papier de commerce ou de toutes autres signalisations d'ordre professionnel- selon le Bulletin de la pharmacie française de 1942.

    Le caducée n'est plus utilisé pour la signalisation des officines il a été remplacé par les croix vertes qui prennent parfois des couleurs et des formes qui n'ont plus rien à voir avec la croix grecque.

    zlFdJQNVphK2SZ78Kt75K5Vm80E.png

    Origine de la croix verte

    La croix verte, enseigne des officines françaises s'est progressivement substituée à la croix rouge sur fond blanc ou blanche sur fond rouge après l'adoption de la croix rouge comme emblème de l'Organisation Internationale de la Croix-Rouge ratifiée par la Convention de Genève en 1864. A cette époque de nombreux fabricants de produits pharmaceutiques ajoutent la croix rouge à leur marque de fabrique et certains pharmaciens l'adoptent comme enseigne lumineuse jusqu'à 1913 date à laquelle la loi en interdira l'usage. A la fin des années 1950, il existait encore des croix rouges éclairées au néon malgré les prescriptions légales et la création de l'emblème officiel de la pharmacie. Leur suppression et le passage du rouge au vert soulevèrent quelques difficultés : afin de respecter la loi les pharmaciens de Toulouse transformèrent leurs enseignes mais ils furent poursuivis par un de leurs confrères qui avait déposé comme raison sociale « A la Croix verte » complétée d'une enseigne de la même couleur. Le tribunal de Toulouse lui donna raison ainsi que le droit exclusif d'utiliser cette enseigne.

    Cette croix connue comme symbole du secours et de la protection militaire et civile a une origine héraldique. Croix grecque dont les quatre branches sont égales, elle est devenue au cours du temps symbole du christianisme et doit sa diffusion aux croisés qui l'avaient adoptée comme emblème. Les premiers croisés portaient une croix grecque d'étoffe rouge cousue sur leur vêtement. En 1188 au départ de la troisième croisade, la nécessité se fit sentir de différencier les contingents et chaque pays eut une couleur attribuée : la croix verte était réservée aux Flamands, la blanche aux Anglais et la rouge aux Français. Mais pourquoi la croix de la pharmacie est-elle verte ? Est-ce à cause du règlement du 30 Floréal an IV qui attribua aux pharmaciens militaires des collets de velours vert : le vert fut choisit comme caractère distinctif du rouge attribué aux chirurgiens militaires puis en 1852 au corps unifié des médecins et chirurgiens. Existe-t-il un lien entre la couleur des collets des pharmaciens militaires et l'enseigne des officines ? Ou bien est-ce tout simplement parce que la couleur verte était représentative d'une profession qui utilisait les ressources du règne végétal pour la préparation de ces remèdes ?

     

    logo_pharmacie.jpg

     

    Le caducée et la croix verte, sont les deux seuls emblèmes réservés aux pharmaciens dont l'usage est admis aux fins d'enseigne ou autres modes d'identification. Le caducée a été déposé en tant que marque collective en 1968 par le Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens, la croix verte en 1984.

    Le dépôt est l'objet d'un enregistrement par l'Institut National de la Propriété Industrielle : c'est le dépôt comme marque collective qui autorise l'utilisation de ces emblèmes aux seuls pharmaciens. L'usage d'une marque collective n'est pas imposé, elle est réservée ou souhaitée par l'ensemble de la profession qui en partage la propriété.

     

    votre commentaire
  • LE YIN ET LE YANG

     

    ukfkzh97.jpg

    Yin et Yang : découvrez la signification de ce symbole !


    Vous avez souvent vu ce symbole, vous savez vaguement à quoi il correspond…
    Mais connaissez-vous la réelle
     signification du Yin et du Yang ?

    Le Yin et le Yang est aussi connu sous le nom de Taï ChiL’ultime Suprême ou le Grand Art. Le symbole représente les deux principes fondamentaux de la philosophie chinoise.

    Complémentaires, ils représentent les deux extrêmes d’un tout et coexistent ensemble.

    Selon les principes taoïstes, les forces de tout ce qui existe dans l’univers sont en mouvement constant. Alors que le mouvement se poursuit, chacune des forces se transforme progressivement en l’autre, du Yin vers le Yang et inversement.

     

    Le cercle

    Le cercle extérieur représente le « tout », c’est à dire l’univers et tout ce qu’il contient. Il renferme la dualité de tout ce qui existe, l’harmonie et l’équilibre au sein de l’univers.

    Les formes en noir et blanc dans le cercle représentent l’interaction de deux énergies opposées, appelées « Yin » (noir) et « Yang » (blanc). Combinées, ces forces sont à l’origine de tout ce qui se produit dans notre monde.

    La forme en « S » des sections noires et blanches du symbole symbolise elle-même le mouvement continuel de ces deux énergies. Les deux parties se partagent mutuellement l’espace, se complétant dans un cycle sans fin.

    _Eiw9o9K6XsMNke6OFEwZFWBUpo.png

     

     

    La partie noire 

    Le Yin représente :

    • Le féminin (désolé mesdames !)
    • Le passif
    • L’intuitif
    • Le fantasme
    • La lune
    • L’obscurité
    • Le froid
    • La soumission
    • La raideur, l’inertie
    • Le mouvement descendant
    • La nuit
    • La faiblesse
    • L’immobilité
    • Les rivières

     

    La partie blanche 

    Le Yang, lui, symbolise :

    • Le masculin
    • L’actif
    • La logique
    • La compréhension spirituelle
    • Le clair
    • Le soleil
    • La lumière
    • La création
    • La domination
    • Le mouvement vers le haut
    • La vigueur
    • Le chaud
    • L’expansion
    • La force
    • Le mouvement
    • Les montagnes




    Les deux points dans le Yin et le Yang

    masculin-feminin


    Vous remarquerez cependant les deux points à l’intérieur des formes, un noir dans la partie blanche et inversement. Ils sont là pour nous rappeler qudans l’univers comme dans la vie, rien n’est jamais absolu (soit tout noir, soit tout blanc).

    En effet, dans chacune des forces opposées se trouve une petite partie de l’autreEn tout Yin il y a du Yang et en tout Yang se trouve du Yin.

    Cela est vrai pour tout dans l’univers : par exemple, dans chaque femme on peut trouver du masculin et dans toute bonne chose se trouve un peu de mauvais.

    En somme, chaque chose a besoin de son contraire et chacune a besoin de l’autre pour exister !


    yin-et-yang-2.jpg

     Source : http://petitcoeurdu10.centerblog.net/rub-symboles-.html


    votre commentaire
  • LE TRÈFLE A 4 FEUILLES

     

    862578trefle4feuilles.jpg

    Le trèfle à 4 feuilles

     

    La symbolique du trèfle à quatre feuille est très ancienne puisqu'on dit qu'Eve en rapporta du jardin d'Eden. On voit aussi sur certaines représentations des chinois en train de cueillir des trèfles à quatre feuilles. Même les druides parait-il…

    Il existe environ 1 trèfle à 4 feuilles pour 10 000 trèfles à 3 feuilles. Ces 4 folioles rappellent la forme d’une croix qui est censée protéger.

    Seul le trèfle cueilli à la main porte chance. Chaque feuille de Trèfle a une symbolique:

    La 1ère représente l’espoir

    La 2ème, la FOI

    La 3ème l’amour

    Et la 4ème la CHANCE

    Pour les anglo-saxons la 1ère représente la renommée, la 2ème la richesse, la 3ème l’amour et la 4ème la santé.

     

    Au 15ème siècle trouver un trèfle à 4 feuilles promettait bonheur et richesse pour toute la vie. De nos jours, il annonce une rencontre amoureuse et le mariage.

    A la fin du 19ème siècle, les parisiens portaient des trèfles en bracelet, en collier, en chaîne de montre, en épingles à cravate, etc…

    Dans les années 60, le trèfle à 4 feuilles devient le symbole de l’Alfa Roméo. On offre un trèfle à 4 feuilles en porte-bonheur mais aussi pour protéger des fantômes en Lorraine, du diable en Bretagne et il fait gagner des procès en Belgique.

     

    Mais il existe encore plus rare que le trèfle à 4 feuilles, le trèfle à 5 feuilles qui rend chanceux au jeu et permet des conquêtes féminines sauf aux USA où il porterait malheur. Mais ce ne serait qu’un oxalys, autrement dit une autre espèce.

    gJCUhd6a8N5eo4SL3UvwR0EJ6iY.jpg

    Humour : Si vous glissez un trèfle à quatre feuilles sous votre lit ou votre oreiller, aucun fantôme ne viendra jamais troubler votre sommeil !

     

    D'où vient la légende?

    Ce qui est étonnant avec le pouvoir d'un Trèfle à quatre feuilles, c'est qu'il est universel. On en retrouve trace tant chez les Celtes que dans la civilisation chinoise. Dans le texte de la Genèse dans l'Ancien Testament, Eve la première femme aurait emporté un tel Trèfle de l’Éden.

     

    Les premiers celtes considéraient la plante comme un charme contre les esprits mauvais. De l'autre côté du monde, on peut aussi voir les petits chinois chercher les Trèflespour qu'ils leur portent chance.

    Le trèfle à quatre feuilles est donc symbole de bonheur pour son propriétaire, ce dernier serait un bouclier redoutable contre les mauvaises énergies.

    Pour Sophocle, ce trèfle renfermait un venin terrible alors que, pour le Romain Pline, elle était un antidote à la morsure de serpent. On s’en servait pour créer des philtres d’amour. Les druides croyaient que le détenteur de ce trèfle avait le don de percevoir la présence des démons.

    Chez certains peuples, le trèfle à quatre feuilles est lié au pouvoir. Ainsi, dans la tribu des Abourés, celui qui trouvait un trèfle à 4 feuilles prenait le pouvoir de la tribu, jusqu'à ce qu'une nouvelle personne en trouve un.

    La probabilité de trouver un trèfle à quatre feuilles étant si faible, il faut déjà avoir de la chance pour en trouver, mais celui qui en trouve aurait donc d'après la légende, de grands biens à venir suite à cette trouvaille. Toutefois, certains disent qu'il faut le trouver sans le chercher, par hasard, pour qu'il ait véritablement son effet porte bonheur, et d'autres ajoutent même qu'il doit être trouvé par un soir de pleine lune. J'admet que là, celui qui trouve un trèfle dans ces conditions, est un sacré veinard.

    352093trflemagique.gif 

    source: http://petitcoeurdu10.centerblog.net/rub-symboles-.htmloffre celui -ci

     


    votre commentaire
  • Les symboles

    Symbole

     
     

    Un symbole peut être un objet, une image, un mot écrit, un son voire un être vivant, ou une marque particulière qui représente quelque chose d'autre par association, ressemblance ou convention. Par exemple, il y a des symboles pour le code de la route.

    Fonctions du Symbole

    • La première des fonctions du symbole est la « fonction sémiotique » : il signifie quelque chose, il désigne, comme tout signe. Le symbole est une représentation porteuse de sens. C'est un système signifiant relevant de la connotation
    Par exemple, le carré peut désigner le nombre quatre.
    • Une deuxième fonction du symbole est la « fonction révélatrice ». Le symbole apparaît ainsi comme la réalité visible (accessible aux cinq sens) qui invite à découvrir des réalités invisibles. Ce qu'un signe ordinaire ne permet pas de dire, le symbole le permet. Le symbole traduit l'intraduisible, éclaire l'obscur. Par exemple : le Soleil, qui éblouit, permet de présenter l'inaccessibilité de Dieu ; l'océan figure l'infini de l'amour.
    • « Fonction universalisante » : les symboles fondés sur une corrélation naturelle entre symbolisant et symbolisé sont de partout et de toujours. Par exemple, de nombreuses cultures symbolisent l'inaltérabilité par l'or.
    • Une autre fonction est la « fonction transformatrice », pour le psychisme. Selon la psychologie des profondeurs (Carl-Gustav Jung), un symbole contient une grande énergie que l'homme peut transformer, en l'amplifiant, en la sublimant, en la réorientant... Par exemple, certains malades se guérissent en travaillant sur des couleurs, des sons, leurs rêves, leurs fantasmes conscients ou leurs fantasmes inconscients.
    • Une autre fonction est la « fonction magique » : le symbole, de façon formelle ou de façon concrète, agit sur les choses, indirectement, analogiquement. Par exemple, un magicien croit - à tort ou à raison - que le nombre treize, par une « vertu occulte » qui échappe à la raison et à la science physique, porte malheur.

    Charles W. Morris[8] voit quatre principaux usages au signe : information, évaluation, stimulation, systématisation.

     

    lire plus sur : https://wikimonde.com/article/Symbole

     


    votre commentaire
  •  

    Le symbolisme des animaux concerne les animaux dans leur capacité à désigner, à signifier, voire à exercer une influence en tant que symbole. La symbolique d'un animal peut être différente selon les époques et selon les différents continents.

    Nous vous proposons de découvrir le symbolisme de quelques animaux. Dans quel animal vous reconnaitrez vous?

     

    Aigle

     L'aigle est le symbole de nombreux organismes et nations. Il représente les idées de beauté, de force et de prestige. L'aigle a été choisie par Napoléon comme emblème du nouveau régime, le 10 juillet 1804. Symbole de puissance et de majesté, il a également représenté de nombreux empires. En effet, l'aigle est dans la Rome antique l'un des attributs du dieu Jupiter et l'insigne des légions.

    Le symbole de l'aigle comporte aussi un aspect maléfique : l'aigle est le rapace cruel, le ravisseur. Il est aussi parfois symbole d'orgueil et d'oppression (ceci est lié au pouvoir impérial). C'est la perversion de son pouvoir.

     

    Abeille

    Le Symbolisme des Animaux

    L'abeille est le symbole de la concorde, de l'obéissance, du travail et du sacrifice pour sa ruche.

    On dit que cet insecte est l'emblème des hommes qui travaillent dans leur jeunesse, afin d'acquérir des biens pour l'âge avancé. Ainsi de nombreuses villes industrielles ont sur leurs armoiries, des abeilles pour symboliser leurs activités.

    L'empereur Napoléon Ier fit broder 1500 abeilles d'or sur le manteau de velours pourpre qu'il porta à son couronnement en 1804.

    Pour les anciens, elle est avant tout un emblème de résurrection et d’immortalité.

    Les Égyptiens pratiquaient l'apiculture dès 2600 avant Jésus-Christ. L'abeille est d'ailleurs présente dans les hiéroglyphes.

    Agneau

    Le Symbolisme des Animaux

    L'agneau est représenté depuis la nuit des temps comme un symbole quasi universel de douceur, d'innocence et de pureté.

     

    Âne

    Le Symbolisme des Animaux

    Compagnon de l'homme depuis les temps les plus anciens, l'âne a très tôt été utilisé comme symbole. Mais c'est un animal à la symbolique ambigüe. Il peut en effet soit représenter le Bien et ses attributs sont alors l'humilité et la patience, soit le Mal et ce sont alors les adjectifs têtu, bête et borné qui le caractérisent.

    lire plus sur : http://www.dehondt-desmets.fr/2015/05/le-symbolisme-des-animaux.html 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique